21 °C Port-au-Prince, HT
11 décembre 2019

Le prix chaloska : une initiative de l’organisation « réseau des jeunes » pour la bonne marche de nos institutions

Le bon fonctionnement d’un pays passe par tous les organismes œuvrant à l’intérieur même de ce pays et plus particulièrement par les institutions tant privées que publiques. L’engagement citoyen implique de bien veiller aux divers services rendus par ces institutions. En Haïti, il y a bon nombre d’institutions dont leur mission est de fournir leurs services à la population. Cependant, par faute de contestations et/ou de sanctions, beaucoup de personnes se plaignent de la qualité de ces services. De là, que faut-il faire pour une meilleure amélioration de leurs services? Comment donc pousser les institutions à développer ce qu’on pourrait appeler le sens de l’efficacité?
Le réseau des jeunes comme une organisation souciant de la bonne marche de nos institutions vient avec la fameuse idée de décerner un prix baptisé « prix chaloska » aux pires offrants de l’année. Quest-ce donc le prix chaloska?

Le prix chaloska : une initiative de l'organisation "réseau des jeunes" pour la bonne marche de nos institutions 1

Par : Jean Michelot Polynice
Le Cupidon

C’est avant tout un prix de contestations et de sanctions qui sera décerné de manière symbolique à des institutions privées et publiques ou encore à des personnages dans divers secteurs tels que la politique, l’art et tant d’autres. D’une autre façon, on peut dire que le prix chaloska c’est une manière de condamner la médiocrité des services qu’offrent certaines entreprises au niveau du pays.

Le Prix Chaloska se divise en cinq (5) catégories. Il y a les pires entreprises privées de l’année, les pires entreprises publiques de l’année, la pire personnalité politique, le pire album de l’année (catégorie rap, compas et racines), le ou la pire chanteur / chanteuse de l’année. Dans chacune des catégories, il y aura cinq (5) nominés, trois(3) d’ entre eux seront retenues pour recevoir le prix, sauf dans les catégories de la pire personnalité politique et pire chanteur/chanteuse.

L’objectif du prix chaloska est ainsi résumé : sanctionner les mauvaises performances des entreprises, d’organisations non gouvernementales et institutions publiques. Toutefois, il faut souligner que le grand public aura son mot à dire afin de pouvoir décerner le prix chaloska à telle ou telle entreprise, à tel ou tel personnage, par la stratégie du micro-trottoir. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter et suivre le réseau des jeunes sur sa page Facebook.

©Tous droits réservés©

error: Content is protected !!