28 °C Port-au-Prince, HT
29 octobre 2020

Le premier ministre Jouthe Joseph en faveur de la libération des 5 agents de l’UDMO

Le premier ministre Jouthe Joseph en faveur de la libération des 5 agents de l'UDMO 1

Par : Célou FLÉCHER

Le chef du gouvernement a fait cette déclaration moins de 24 heures après la décision prise par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Ducarmel Gabriel, qui ordonne les responsables de la prison civile de Port-au-Prince de les écrouer en prison.

Cette décision du chef du parquet de la capitale survient après avoir auditionné ces agents qui garantissaient la sécurité du domicile du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me. Monferrier Dorval.

« Je viens de passer des instructions formelles au ministre de la justice Me.Rockfeller Vincent pour que j’aie un œil de prêt sur ce dossier. Le gouvernement est mis en branle pour trouver tous les coupables et complices. Mais en aucun cas les policiers n’ont rien à voir avec cet assassinat. Donc,il n’en est pas question de les garder au pénitencier national car ils n’ont commis aucune faute administrative », a marté le premier ministre.

LIRE AUSSI:  Un bloc de rocher menace de s'effondrer à Morne Tapion: la délégation de l'Ouest est intervenue

Toutefois, Jouthe Joseph a laissé entendre que si les policiers ont commis des infractions, ils doivent être l’objet des sanctions.

error: Content is protected !!