23 °C Port-au-Prince, HT
13 novembre 2019

Le PDG de la Fondation Vackson BELONY et quelques membres de son bureau ont rendu un dernier hommage à Badou « Baz 47 »

Avec tant de larmes aux yeux, le PDG a constaté, une fois de plus, que c’est la jeunesse qui perd toujours dans ces genres de circonstances.

Le PDG de la Fondation Vackson BELONY et quelques membres de son bureau ont rendu un dernier hommage à  Badou "Baz 47" 1

Ainsi, le PDG Profite encore de ce moment pour souhaiter du courage et beaucoup de forces à tous les membres de la famille de Josemano VICTORIEUX dit Badou et les amis affectés par cette inoubliable perte, et demande aussi à tous les jeunes du pays de rester très vigilants, afin d’éviter qu’ils soient toujours la cible des oppresseurs. En attendant la grande victoire juvénile de demain, cette vigilance doit être la boussole qui nous conduira vers la nouvelle haiti que nous souhaitons tous.

****Une rayonnante jeunesse viendra et croyez moi, vous le verrez ! ***

Fait à Delmas,
Le 16/10/2019
Vackson BELONY