26 °C Port-au-Prince, HT
2 mars 2021

Le parti FLASH dénonce le silence de l’Etat face à la remontée de l’insécurité

Dans une note transmise à KAPZY NEWS, le parti politique FLASH s’émeut de voir que les responsables de l’État se taisent et laissent la fête aux bandits qui ne manqueront un jour de semer la terreur dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le parti FLASH dénonce le silence de l'Etat face à la remontée de l'insécurité 1

Par : Roody Germain

Dans cette note le parti FLASH rappelle que depuis la fin du mois d’août, la remontée de l’insécurité est au vu et au su de tous les citoyens fréquentant l’aire métropolitaine notamment la 3ème circonscription de Port-au-Prince où des tirs nourris de gangs armés sont entendus. Cette situation provoque un vent de panique au sein de la population qui se trouve déjà dans la nullité économique, la circulation devient difficile, des chauffeurs et individus sont à la fuite de ces dit-lieux conseillant d’autres citoyens à ne pas s’aventurer dans ces zones classées « en rouge »

FLASH lance un cri d’alarme aux autorités judiciaires et policières afin d’intervenir dans le plus bref délai pour garantir la paix, la sérénité et la protection de tout citoyen.

error: Content is protected !!