29 °C Port-au-Prince, HT
29 octobre 2020

Le journaliste Guyto Mathieu menacé par le maire de Petit-Goave

Depuis Mardi 5 juin le journaliste Guyto Mathieu, PDG de la radio Préférence FM, subit de graves ménaces de la part de l’actuel maire de Petit-Goâve, M. Jean Samsom Limongy suite à la parution d’un article sur KAPZY NEWS (www.kapzynews.com) dans lequel le journaliste Bernado TINTIN fait le point sur les soupçons de maladie mentale dont souffrirait l’edile de Petit-Goave.

Contacté par KAPZY NEWS, le journaliste Guyto Mathieu nous a confié que le maire Jean Samson Limongy a utilisé la cyber-intimidation pour lui faire savoir « qu’il va lui faire taire cette fois-ci » (map few rete fwa sa)

De son côté le journaliste Guyto Mathieu a dénoncé et condamné les propos empreints de menace postés par le maire sur son compte what’sApp. « Il croyait que c’était moi qui avait écrit le texte et qui aurais fourni les informations à Bernado TINTIN », a expliqué le PDG de la radio Préférence FM.

Selon Ricardo Dervil, Petit-Goâvien et étudiant en psychologie à la Faculté des Sciences Humaines, le maire est victime d’un problème pathologique. « Quand le visage de quelqu’un n’est pas propre, c’est pas le miroir qu’il doit briser. Il lui faut, de préférence laver son visage. Diriger c’est prévoir. J’admets qu’il n’est pas normal que les animaux promènent dans les rues. Mais, le meilleur moyen de les éloigner c’est pas la présence d’un maire qui, armé de son pistolet, les éliminent de ses propres mains », a-t-il martelé.

LIRE AUSSI:  Haïti : La police prend le contrôle à Village de Dieu à la recherche de "Arnel"

En poursuivant, Ricardo plaide en faveur d’une politique de rénovation. « Il n’est pas question de tuer les animaux. On peut les capturer et les vendre aux enchères. Et cet argent pourra rentrer dans la caisse de l’Etat », a-t-il conclut.

La rédaction

error: Content is protected !!