26 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2021

Le journaliste d’investigation Diego O. Charles assassiné. L’AHJI dévastée et réclame justice !

Dans une note transmise mercredi à KAPZY NEWS, l’Association Haïtienne des Journalistes d’Investigation (AHJI) dit avoir appris avec consternation et indignation la triste nouvelle de l’assassinat crapuleux du journaliste d’investigation Diego O. Charles, dans la soirée du mardi 29 juin 2021.

NOTE DE PRESSE

Le journaliste d’investigation Diego O. Charles assassiné. L’AHJI dévastée et réclame justice !

L’Association Haïtienne des Journalistes d’Investigation (AHJI) a appris avec consternation et indignation la triste nouvelle de l’assassinat crapuleux du journaliste d’investigation Diego O. Charles, dans la soirée du mardi 29 juin 2021.

Notre Diego a été lâchement assassiné par des individus armés devant sa résidence à Christ-Roi, Port-au-Prince.

L’AHJI est dévastée par ce départ prématuré de son Membre Fondateur. Notre Diego surnommé ‘’Pitit pèp la’’ dégageait une joie de vivre, comblait son entourage d’amour, d’attention et était toujours d’une bonne humeur insaisissable. Diego était un jeune professionnel, bourré de talents, humble et qui gagnait sa vie dignement en respectant les autres.

L’AHJI se questionne sur le mobile de cet acte ignoble et sur les responsabilités des ‘’autorités et institutions’’ chargées de la sécurité de chaque citoyen et citoyenne.

La mort de Diego Charles s’ajoute aux nombreux cas d’assassinat qui sont enregistrés presque tous les jours dans ce pays où l’insécurité bat son plein, la vie ne vaut rien et les journalistes continuent d’être victimes.

L’AHJI se prosterne devant le cadavre innocent de Diego Charles et celui de la militante politique Antoinette Duclaire assassinée dans la même circonstance.

L’AHJI exige qu’une enquête policière et judiciaire soit diligentée rapidement afin de faire la lumière autour de ce double assassinat qui met toute la société haïtienne en deuil. Que cette enquête ne soit pas restée sans suite comme tant d’autres.

Dans cette situation si douloureuse, l’Association Haïtienne des Journalistes d’Investigation (AHJI) présente ses émues sympathies aux familles des victimes, aux membres de l’AHJI, aux confrères et consœurs de la Radio Vision 2000, du média en ligne Larepiblik, à tous ceux et toutes celles affectés par ce double assassinat.

Que les armes se taisent !



Margella Douyon Secrétaire de l’AHJI

Ruben Dumont
Coordonnateur de l’AHJI

error: Content is protected !!