27 °C Port-au-Prince, HT
25 septembre 2020

Le GRIAG propose le citoyen Jacob Élisézer Jn François comme premier ministre

Dans une lettre portant les signatures de Westerline Charles et Kalebe Augustin, respectivement Présidente et Secrétaire général, adressée mardi au président de la République SEM Jovenel Moïse, le Groupe de Réflexion et d’Initiative pour l’Avancement de la Grand-Anse (GRIAG) a proposé le choix du citoyen haïtien Jacob Élisézer Jean François pour sa désignation au poste de premier ministre de la République, avons-nous appris à la rédaction de l’agence en ligne KAPZY NEWS.

Le GRIAG propose le citoyen Jacob Élisézer Jn François comme premier ministre 1

Par : Roody GERMAIN

Selon le GRIAG, Monsieur Jean François est un choix idéal pour concilier/réconcilier les différents antagonistes alimentant la crise actuelle et du même coup remettre le pays sur la voie du changement réel.

Dans cette lettre dont KAPZY NEWS a obtenu copie, le Groupe de Réflexion et d’Initiative pour l’Avancement de la Grand-Anse (GRIAG) précise que le choix de cet homme de 33 ans est également un signal clair envoyé aux jeunes de ce pays tellement ignorés dans les affaires publiques.

La biographie de Jacob Élisézer Jean François avec KAPZY NEWS

JEAN-FRANCOIS Jacob Eliezer Jonas est né le 15 février 1985 à Port-au-Prince, en Haïti, de mère et de père haïtiens qui eux-mêmes sont nés de père et de mère haïtiens.

Il a grandi à Pétion-Ville où il a été scolarisé à un établissement préscolaire à Delmas 103, dénommé Le Petit Chaperon Rouge.

Il a fait ses études fondamentales et secondaires au Collège Méthodiste de Frères (CMF), jusqu’en 2004.

Par la suite, après avoir réussi un concours national, il a bénéficié d’une bourse d’étude d’excellence pour ses études de premier cycle universitaire en Sciences de l’Agriculture et de l’Environnement à l’Université Quisqueya, en Haïti, d’où il est sorti licencié en agronomie en 2008.

Puis, il a pu bénéficier d’une bourse de l’État Haïtien après avoir réussi un concours d’admission pour des études de second cycle (programme de Master) universitaire en Économie du développement, jusqu’en 2015.

En 2013, il a été admis à l’Institut des Sciences, des Technologies et des Études Avancées d’Haïti pour des études de Doctorat en Biologie et Sciences de la Vie.

JEAN-FRANÇOIS Jacob est un jeune haïtien qui a tout le profil nécessaire pour diriger un gouvernement qui sera capable de prendre des initiatives et de répondre aux exigences d’un résultat productif.

Homme de terrain, économiste de développement avec un très bon relationnel humain, il a l’expertise pour développer, coordonner et mettre en œuvre des politiques publiques efficaces capables de créer de la richesse pour nos 5 millions d’Haïtiennes et d’Haïtiens les plus vulnérables.

LIRE AUSSI:  Dilapidation des Fonds Petrocaribe:Jovenel se dit "blanc comme neige" et clame son innocence

Du haut de ces 14 années d’expériences dans des organisations non gouvernementales et internationales, JEAN-FRANÇOIS Jacob connait parfaitement les secrets du développement durable. D’ailleurs, en tant que technicien et idéologue, il traduit ses pensées par écrit qui sont publiées par certains journaux de la place.

Jusqu’à récemment, en 2018, il a travaillé comme Chargé de programme Population et Développement pour le Fonds des Nations Unies pour le Développement ;

Entre 2016 et 2017, il a été Consultant national pour l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation.

Un peu durant la même période, il a travaillé comme consultant indépendant pour FEWSNET/USAID dans le cadre d’une étude sur les produits alimentaires de base dans les marchés ruraux en Haïti ;

De 2013 à 2016, avec un groupe socio-professionnel, il a créé et dirigé en tant que Directeur général, l’Institut National des Filières Agricoles ;

Il a aussi prêté ses services à l’ONG Internationale Action Contre la Faim en tant qu’Expert en Sécurité alimentaire en 2015 (moins d’un mois) ;

Ensuite, entre 2014 et 2015, il a travaillé comme Consultant pour l’Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture dans le cadre d’un programme de développement de politique agricole au niveau régional ;

Afin de créer une masse critique capable de comprendre les éléments qui sous-tendent le développement durable, il a créé le cercle des amis de l’Université Russell-Kant en 2015 ;

Entre 2012 et 2013, il a dirigé en tant que Directeur Exécutif, une association nationale qui travaille dans les transformations de denrées agricoles.

Entre 2010 et 2011, il a aussi appuyé bénévolement une Vice-délégation afin d’accroitre son efficacité ;

Durant cette même période, il a travaillé comme Responsable de Liaison Académique et de Recherche pour une institution de recherche, menant ainsi plus d’une dizaine d’études liées aux thématiques de santé mentale, de violence basée sur le genre, d’économie sociale et solidaire, de processus de création de richesse après une catastrophe naturelle, etc.

LIRE AUSSI:  Les députés partent en vacances avec un bilan presqu'insignifiant

De 2009 à 2011, il a aussi travaillé comme bénévole, le Réseau des Jeunes pour l’Environnement et la Santé ;

Il a commencé aussi une carrière d’Enseignant-chercheur à l’université depuis 2010.

De 2008 à 2010, il a travaillé comme Chef de projet à Aide et Action Internationale ;

Enfin de 2004 à 2007, il a été animateur communautaire et a pratiquement travaillé dans plus d’une centaine de sections communales pour l’association Cadre de Coopération pour le Développement.

Grand communicateur, il a le sens de la parole donnée.

Homme de dialogue, JEAN FRANÇOIS Jacob veut discuter avec toutes les forces vives de la nation pour assoir un gouvernement de consensus efficace et sensible aux revendications populaires.

Son objectif, s’il devient Premier ministre est de pouvoir appuyer le Président de la République afin qu’il puisse atteindre ses multiples objectifs de développement pour le pays et ainsi tenir les promesses du président de la république.

La jeunesse a fait choix de lui pour qu’il puisse nous représenter à la tête du nouveau gouvernement en tant que Premier Ministre.

Dans une population où plus de la moitié est jeune, et que la fuite de jeunes valeurs se fait à longueur de journée vers l’Amérique Latine, l’Amérique du Nord, ou autres, il est grand temps que l’intégration réelle de la jeunesse soit effective dans les hautes sphères des Responsabilités d’État!

Jacob JEAN-FRANÇOIS: un Protagoniste certain dans le processus consensuel du déblocage de la crise, et pour une perspective de changement!

Source : Son bureau de Communication

error: Content is protected !!