33 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti se positionne face au 7 février

Dans une note acheminée à la rédaction de l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS ce dimanche 6 février 2022 portant la signature de son coordonnateur général, Magistrat. Jackson MYRIL, le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti « CAMIH » demande au premier ministre de facto Ariel Henry de faire un choix de la sagesse qui n’est autre de laisser le pouvoir le 07 février après ces sept (7) mois d’échec afin de faciliter le dénouement de la crise qui prévaut dans le pays depuis plusieurs années, selon eux, ceci c’est dans l’intérêt supérieur de la nation haïtienne.

Le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d'Haïti se positionne face au 7 février

« Dans ce contexte particulier et compte tenu du mandat accordé au Premier Ministre, le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti (CAMIH) constate que le pays ne cesse de continuer sa décente aux enfers quoique c’était la mission du Premier Ministre de freiner cette escalade. En conséquence, puisque le Premier Ministre n’arrive pas à harmoniser les forces vives de la nation, il n’arrive pas à restaurer l’autorité de l’état, il n’arrive pas sécuriser les vies et les biens des paisibles citoyens qui sont victimisés au quotidien. De plus, il est soupçonné d’avoir communiqué à l’un des Présumés Assassins du Président Jovenel Moise.  » peut-on lire dans la note

error: Content is protected !!