30 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Le CNSCA déplore une situation alarmante en Haïti ajoutée à la situation sécuritaire et la crise de carburant

Dans une note acheminée ce lundi 24 octobre 2022 à la rédaction de l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS, le Conseil National de la Société Civile Ayitienne (CNSCA), présidé par Joseph Domingue ORGELLA, dit constater avec la plus grande peine que la situation alarmante dans laquelle est plongé le pays depuis quelques années ne cesse de se dégrader. La situation sécuritaire ajoutée à la crise de carburant, depuis quelques mois et les cris assourdissants de la population, délaissée par les autorités, ont conduit au blocage total des activités pendant ces trois dernières semaines.

Le CNSCA déplore une situation alarmante en Haïti ajoutée à la situation sécuritaire et la crise de carburant


Pour le CNSCA, le dénie, le mépris, le mensonge semblent être les seules réponses des autorités à la population, qui demande l’accès aux services sociaux de base et des mesures qui lui permettent de faire face à la précarité de sa condition de vie.

L’intervention truffée de mensonge sur la situation du pays de Mr Jean Victor Généus, lors de la 77ème session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies le samedi 24 septembre dernier, est symptomatique de la déchéance de leadership et de la bonne gouvernance dans le pays. Haïti, n’a pas point besoin de menteurs poltrons, encore moins qui la représentent dans des tribunes face au monde entier. Elle a besoin d’hommes et de femmes capables de reconnaitre et d’affronter la réalité avec courage, intelligence de dignité, peut-on lire dans la note.
 
Le CNSCA dit comprendre et partager la colère de la population face l’augmentation des prix des produits pétroliers et demande au gouvernement de faire preuve d’intelligence stratégique dans cette situation et de prendre les dispositions nécessaires pour faciliter une reprise des activités. Ainsi, le gouvernement doit s’assurer, dans l’immédiat, que les produits pétroliers laissent le terminal et arrivent aux consommateurs à partir des stations des ventes.
 
De même, le CNSCA condamne les cas d’enlèvements, de vols, viols, les pillages et vandalisassions, qui plongent le pays dans un chaos qui ne peut être profitable qu’aux criminels.

Pour conclure, le CNSCA demande à la population et le gouvernement de collaborer pour faciliter la reprise des activités scolaires. Une gestion intelligente de la situation actuelle du pays demande la prise en compte de l’avenir de nos enfants…..
 
VIVE AYITI

error: Content is protected !!