24 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

Laurent Lamothe apporte des clarifications au sujet des  » Pandora Papers « 

Dans une note datée 4 octobre et transmise à l’agence en ligne KAPZY NEWS, le Secrétariat particulier de l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe informe le public en général et la presse en particulier que le citoyen Laurent Lamothe, avant de devenir Premier Ministre d’Haïti, était un homme d’affaires international.

 » En 1998, soit 14 ans avant de devenir Premier Ministre, il a participé à titre d’actionnaire, à la création de la compagnie «Global Voice Group», une société multinationale qui regroupe un ensemble de douze (12) entreprises opérant dans quarante-cinq (45) pays en Afrique et dans les Caraïbes et œuvrant dans les domaines des télécommunications, de gestion de données, de cybersécurité, de logiciels, de comptes prépayés, d’investissement et de l’immobilier. Le choix de la juridiction d’enregistrement de ces filiales est une décision qui revient au conseil d’administration du groupe dans le cadre de sa vision stratégique et ce dans la plus grande légalité « , indique la note.

De plus, le Secrétariat particulier de l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe précise que Lightfoot Ventures est une compagnie immobilière et non une compagnie de télécom qui d’ailleurs n’a jamais opéré en Haïti comme indiqué dans le rapport.

 » Dès sa nomination au poste de Ministre des Affaires Étrangères au mois d’octobre 2011, pour éviter tout potentiel conflit d’intérêts, M. Laurent Lamothe a volontairement démissionné du conseil d’administration de Global Voice Group, de l’ensemble de ses filiales et s’est retiré des opérations quotidiennes de la compagnie pour se mettre entièrement à la disposition de son pays jusqu’en décembre 2014 « , a fait remarquer le Secrétariat Particulier à travers la note.

Le Secrétariat particulier invite l’opinion à se démarquer de toute tentative de confusion et d’amalgame intéressés concernant le nom de M. Laurent Lamothe suite à la publication du ICIJ sur les informations confidentielles impliquant des personnalités de renommée internationale sous le label des Pandora papers.

À noter que Laurent Lamothe a vu sa trajectoire professionnelle récompensée en plusieurs occasions tant dans la sphère publique que privée. En 2008, soit 4 ans avant de devenir Premier Ministre, la prestigieuse firme internationale Ernst & Young lui décernait le prix du meilleur entrepreneur de l’année. Cette reconnaissance fut accordée pour sa vision et son leadership dans le secteur des télécoms.

error: Content is protected !!