25 °C Port-au-Prince, HT
1 décembre 2021

L’arrondissement des Baradères/Grand-boucan se sentant abandonné, crie au secours des autorités et instances concernées!

Deux jours après le séisme du 14 août 2021 qui a ravagé les départements Nippes, Sud et Grand’Anse du pays, la population baradèroise est livrée à elle-même, sans nourriture, ni eau potable, avons-nous appris à la rédaction de l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS.

L'arrondissement des Baradères/Grand-boucan se sentant abandonné, crie au secours des autorités et instances concernées!

« Aucun humaniste ne pourra assister cette situation que la population, spécialement celle de Baradères, vit pour ne pas se sentir concerné. La population est dans une situation très critique, le personnel médical est très réduit pour ne pas dire inexistant, des centaines de maisons sont détruites, les gens sont dans la rue sous la pluie sans aucun moyen de subsistance. La situation est insupportable. » a relâché Roode REMILIEN, un jeune citoyen engagé de cet arrondissement qui tire les alarmes.

A signaler qu’il n’y a aucune aide venant de l’extérieur jusqu’à maintenant pour soutenir cette communauté. Ce jeune leader critique une concentration de l’aide humanitaire et invite les autorités, les organisations nationales et internationales à voler aux secours du département des Nippes qui est souvent oublié et abandonné.


Cette population a grand besoin de votre aide.

error: Content is protected !!