26 °C Port-au-Prince, HT
30 mai 2020

L’aile dure de l’opposition prête à dialoguer, mais pour un départ immédiat de Jovenel Moïse

Le dialogue reste fragile entre le pouvoir et l’opposition haïtienne pour résoudre la crise politique qui secoue le pays depuis plusieurs mois, observe l’agence d’information en ligne KAPZY NEWS. Lors d’un atelier de travail tenu à l’Hôtel Le Plaza, à Port-au-Prince, ce vendredi 13 décembre 2019, les neuf (9) personnalités formant la commission de facilitation et de passation du pouvoir se disent prêtes à emprunter la voie du dialogue pour un départ ordonné et immédiat du président Jovenel Moïse.

L'aile dure de l'opposition prête à dialoguer, mais pour un départ immédiat de Jovenel Moïse 1

Par: Célou FLECHER

Au cours de cet atelier de travail, les commissaires ont exposé à la presse l’ensemble des travaux réalisés à la tête de la commission dès leur prestation de serment.

Présents à cet atelier, les membres de la Commission de Facilitation et de Passation de pouvoir dont le président, Me. Gervais Charles, la porte-parole, Mme Marie Antoinette Duclair, professeur Antoine Augustin, pour ne citer que ceux-là. Ils ont laissé entendre que la commission s’est déjà mise d’accord sur le nom des trois (3) juges de la cour de cassation dont l’un d’eux, devrait être le choix du remplaçant du président Jovenel Moïse.

Par ailleurs, ils disent n’oser pas citer le nom des juges en question, ce, pour les garder hors de danger du climat d’insécurité qui sévit dans le pays.

LIRE AUSSI:  COPAH dénonce la passivité des autorités du pays face à la recrudescence de l’insécurité et s'en prend à Jovenel Moïse

De plus, ces derniers ont indiqué qu’ils avaient déjà entrepris des pourparles avec plusieurs dizaines de responsables d’organisations politiques issus de différentes couches du pays dans l’objectif de planifier le départ ordonné du chef de l’État.

Parmi ces consultations, ils disent déjà rencontré plusieurs anciens hauts dignitaires de l’État dont l’ancien président du gouvernement de transition, à savoir Jocelerme Privert, l’ex sénateur de l’Ouest, Steven Irvenson Benoît, des représentants de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et ceux de l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH), entre autres.

Au final, les membres de la Commission de Facilitation et de Passation de Pouvoir renouvellent leur engagement de continuer à travailler dans le but de respecter la feuille de route qui leur a été soumise par l’Alternative consensuelle pour la Refondation de la Nation.

error: Content is protected !!