25 °C Port-au-Prince, HT
24 février 2021

L’activité baptisée » Chill san Kilòt » dénote une déclaration de guerre à la moralité, alerte Me. Richarson Bigot

L'activité baptisée " Chill san Kilòt " dénote une déclaration de guerre à la moralité, alerte Me. Richarson Bigot 1

Se montrant préoccupé par une activité de débauche dénommée » Chill

san Kilòt » qui expose des jeunes filles de 16 à 20 ans sur les réseaux sociaux, l’avocat au barreau d’Aquin et journaliste culturel, Me. Richarson Bigot écrit au commissaire a.i du Gouvernement de Première Instance de Port-au-Prince, Me. Ducamel Gabriel, pour tirer la sonnette d’alarme, dans une République qui tend à être de plus en plus bancale, a-t-il indiqué dans une correspondance datée 7 octobre 2020 dont la rédaction de KAPY NEWS a obtenu une copie.

Selon l’avocat au barreau d’Aquin, cette initiative dénote une déclaration de guerre à la moralité, à la pudeur dans notre société.

L'activité baptisée " Chill san Kilòt " dénote une déclaration de guerre à la moralité, alerte Me. Richarson Bigot 2

Le journaliste culturel et citoyen engagé souligne dans la lettre que l’activité intitulée » Chill san Kilòt » que promeuvent certains individus sur les réseaux sociaux dont la date, le lieu, et l’heure ne sont pas encore dévoilés devrait avoir lieu ce mois-ci. Cependant ajoute-t-il, les photos de certaines jeunes filles complètement nues (Sans culotte) sont devenues virales depuis un certain sur la toile.

L’avocat demande le commissaire du Gouvernement de bien vouloir ordonner aux instigateurs de surseoir illico à cette activité de débauche soutenant qu’il est impératif de nous battre jusqu’à notre soupir pour la sauvegarde de ce qui nous reste encore comme valeurs morales en Haïti.

error: Content is protected !!