31 °C Port-au-Prince, HT
3 février 2023

La LIHFER souffle sa troisième bougie (6 décembre 2019 – 6 décembre 2022)

La Ligue Haïtienne des Femmes pour le Renouveau (LIHFER) a célébré, mardi, dans les locaux de Odette Roy Fombrum pour l’éducation, son troisième anniversaire de lancement.

La LIHFER souffle sa troisième bougie (6 décembre 2019 - 6 décembre 2022)

La Ligue Haïtienne des Femmes pour le Renouveau a procédé à son lancement à l’hôtel Kinam. Edeline, Anitael Mecejour, Justa Gabriel, Nancy vilce, Fabienne Descorbette, Guerline residor, Nathalie Orgela et moi étaient heureuses ce matin-là en donnant ensemble le jour à la première ligue de femmes haïtiennes depuis la ligue haïtienne de l’action sociale de 1934. A ce moment-là, la ligue était composée de 13 organisations. Et des amies et soeurs comme Marie Denise Claude, Sandra Beauvil, Rosemila Petit Frère, Kettyna Bellabre n’ont pas marchandées leur présence.

Notre première activité était une conférence de presse donnée à Alvarez resto club, bien avant le lancement, pour demander aux autorités de travailler sans relâche afin de permettre à la population de vaquer à leurs occupations et mettre fin aux violences que subissaient les femmes et les filles au quotidien. Lihfer te sel oganizasyon fanm ki te pran lari a anba barikad peyi lok pou nou te bay confernce de presse sa.

6 decembre 2019-6 decembre 2022 : 3 ans. La ligue est passée de 13 à 87 organisations !

Nous n’avons jamais oublié notre devoir de dénoncer les violences à l’égard des femmes et aux filles et parfois même, les accompagner. A travers nos notes et conférences de presse, nous n’avons jamais manqué de dénoncer les violences que subissait une femme ou une fille ( Evelyne Sincere) ou des femmes- des filles ( Ataques au Bel-air, Saint Louis du Sud). Notre dernier exploit, le dialogue inter départemental donnant le jour au comité de suivi du dialogue inter femme (CNSCA, FEDOFEDH, Fofale, Karavane fanm pou chanjman, SOFEHJ) qui a produit le document Droit à la sécurité, droit à la vie pour dénoncer les actes de violence que subissent les femmes à travers le pays. Ce document présenté est validé le 7 juillet au Karibe est renfoncé par 11 secteurs le 2 aout à El rancho. Nous comptons publier ce document et le remettre aux autorités concernées, tout en restant en veille quant à sa matérialisation.

La ligue Haïtienne des Femmes pour le Renouveau LIHFER veut continuer la lutte en renforçant ses organisations par la formation surtout ; elle compte ouvrir l’année prochaine un centre psycho-médical pour les femmes et victimes de violence et enfin Lihfer Ecole des Femmes
Que chaque organisation de femmes membre grandisse au quotidien, se renforce car sans ces organisations il n’y aurait pas de ligue !

Puisse le Grand Architecte de l’univers continuer à nous garder, puisse Michel Archange nous défendre de son épée, nous protéger de sa cuirasse, nous éclairer de sa lumière !