25 °C Port-au-Prince, HT
19 juin 2024

La Défaite Morale du DG de la Police : Quand le Courage Fait Défaut.

Le récent accompagnement du Directeur Général de la Police Nationale Haïtienne par le Premier Ministre pour revoir les territoires qu’il a lui-même livrés aux bandits suscite des interrogations légitimes quant à sa capacité à assumer pleinement ses responsabilités. Ce geste, loin d’exprimer un sens du devoir et de la transparence, révèle plutôt une défaillance de leadership et un manque de courage de la part du DG.

La Défaite Morale du DG de la Police : Quand le Courage Fait Défaut.

Un chef de la police devrait être le garant de la sécurité de tous les citoyens, mais quand il doit être escorté par un représentant du gouvernement pour affronter les conséquences désastreuses de ses propres actions, cela soulève des doutes sérieux quant à son efficacité et à son intégrité. Est-ce par peur des représailles ou par une conscience troublée par les échecs accumulés que le DG a besoin d’un bouclier politique pour se déplacer dans son propre territoire ?

Cet épisode témoigne non seulement d’une reddition de responsabilité, mais également d’une défaite morale. Un leader digne de ce nom aurait pris l’initiative de rectifier les erreurs, de faire face aux défis et de défendre les intérêts de la population sans avoir besoin d’être accompagné par un supérieur politique. La présence du Premier Ministre aux côtés du DG envoie un message désastreux : celui d’un échec institutionnel criant.

Le peuple haïtien mérite mieux que des excuses voilées et des démonstrations de faiblesse. Il mérite des dirigeants qui assument pleinement leurs fonctions, qui agissent avec courage et détermination pour restaurer l’ordre et la sécurité dans le pays. En se cachant derrière le paravent du gouvernement, le DG de la PNH ne fait que renforcer l’impression d’impunité et d’inefficacité qui gangrène les institutions haïtiennes.

Il est grand temps que les responsables de la sécurité du pays se lèvent à la hauteur de leur tâche et fassent preuve du courage nécessaire pour affronter les défis, sans chercher refuge derrière les politiques. La nation haïtienne a besoin de leaders forts et intègres, prêts à faire face à l’adversité et à œuvrer véritablement pour le bien-être de tous ses citoyens.

Auteur : Garry JEAN BAPTISTE, policier, juriste, défenseur des droits humains, membre du SPNH-17, parent, haïtien, citoyen engagé.