28 °C Port-au-Prince, HT
28 novembre 2020

La bibliothèque nationale d’ Haïti organise trois journées d’activités en vue de promouvoir la culture créole

Depuis son arrivée à la tête de la bibliothèque nationale d’ Haïti, Inrico Dangelo Néard n’arrête pas de programmer des activités portant la marque de l’innovation. Dès l’aube du 28 octobre 2020, date marquant la journée internationale de la langue et de la culture créole, le directeur de la bibliothèque nationale d’Haïti a employé des moyens pour parvenir au lancement de trois journées de bonheurs littéraires et culturels, sous le thème : «An n mete an avan lang ak kilti kreyòl nan bibliyotèk nasyonal Dayiti».

La bibliothèque nationale d' Haïti organise trois journées d'activités en vue de promouvoir la culture créole 1

Par : Jean Michelot Polynice
Le Cupidon

Toutefois, il faut souligner qu’on a commencé à célébrer la langue et la culture créole chaque année depuis le 28 octobre 1983. À cet effet, dans la première journée du mercredi 28 octobre 2020, il y eut une exposition de livres, des jeux traditionnels et des repas créoles. La programmation de la deuxième journée a été strictement réservée pour l’exposition des livres rédigés en créole. Pour clore cette méga activité, le vendredi 30 octobre 2020 une conférence sera présentée par le noble académicien haïtien, Clotaire Saint-Natus, sur l’histoire graphique de la langue créole. À noter que tout est prévu dans les locaux de la bibliothèque nationale d’ Haïti.

LIRE AUSSI:  Vidéo du mauvais moment de Rudy Heriveaux, DG du ministère des affaires sociales

Le directeur général ne cache pas son désir de surhausser l’intellection au niveau du pays. Et ceci, par des activités réalisées afin que tout le monde puisse trouver quelque chose digne de son goût.

La bibliothèque nationale d' Haïti organise trois journées d'activités en vue de promouvoir la culture créole 2

Par ailleurs, on sait combien il est important d’ agir sur l’effet du bilinguisme dans le pays. Inrico Dangelo Néard nous laisse croire dans ses actions qu’ il n’y a pas de langue au-dessus d’ une autre, puisque la langue reste avant tout un outil de communication efficace. Dans notre cas en Haïti, l’ objectif serait de trouver l’équilibre entre la langue créole et la langue française, une façon de lutter contre la diglossie.

LIRE AUSSI:  OPC se questionne sur le bien-fondé de l'avis de recherche décerné par l'ULCC à l'encontre de Marie Gesly Damas

C’est donc la continuité d’une grande et prometteuse aventure pour le présentateur de l’émission «Des Livres et Vous» à la tête de la bibliothèque nationale d’ Haïti. Le bonheur va donc continuer à faire son chemin.

©Tous droits réservés©

error: Content is protected !!