26 °C Port-au-Prince, HT
15 août 2020

Jovenel Moïse s’excuse auprès de la nation pour sa promesse d’électrifier le pays en moins de 24 mois

Le président haïtien Jovenel Moïse se rétracte enfin après la difficulté de fournir du courant électrique 24 heures sur 24 dans tout le pays. Lors de sa visite, lundi, aux chantiers de construction de certains bâtiments au centre ville de Port-au-Prince, le chef de l’Etat a finalement présenté ses excuses à la nation, plus précisément à la population des villes de Petit-Goâve, Grand-Gôave et de Miragôane, entre autres, pour leur avoir promis de l’éléctricité 24 sur 24 en 24 mois.

Jovenel Moïse s'excuse auprès de la nation pour sa promesse d'électrifier le pays en moins de 24 mois 1

Par: Célou FLECHER

» M’ap pwofite pou m prezante eskiz mw ak moun Okay, Tigwav Gran Gwav ak Miragwann paske m te di nou m gen posiblite pou m mete kouran nan peyi a 24 sou 24 nan 24 mwa « , a déclaré Jovenel Moïse aux micros des journalistes.

Le chef de l’État a expliqué les problèmes rencontrés pour atteindre cet objectif. Il a sollicite l’aide de la population pour surmonter les obstacles pour qu’Haïti ait de l’électricité 24/24.

Jovenel Moïse s'excuse auprès de la nation pour sa promesse d'électrifier le pays en moins de 24 mois 2

À l’issue de sa visite rendue à ces grands chantiers de construction, le Président de la République Jovenel Moïse dit avoir envoyé quatre (4) génératrices à la ville des Cayes et quatre (4) autres pour les villes de Petit-Goave et ses environs afin que ces villes puissent s’alimenter en énergie électrique. Ces matériels coûtent 2 millions 300 mille dollars américains à l’État haïtien, a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI:  Le Conseiller Électoral Jean Simon Saint-Hubert jette l'éponge et tacle Jovenel Moïse

De plus, il a précisé qu’il n’a pas procédé à la rupture du contrat de l’Haytrac. Malgré la fin de ce contrat dit il, l’État paie 144 millions de dollars aux responsables de l’Haytrac allant de 2014 à 2019, a t-il avoué.

Jovenel Moïse s'excuse auprès de la nation pour sa promesse d'électrifier le pays en moins de 24 mois 3

Le chef de l’Etat Jovenel Moïse invite la compagnie Haytrac de partir avec ses 12 génératrices installées au sein de ces villes pour faciliter à l’État haïtien de procéder à l’installation des siennes. Aussi, il a demandé aux habitants bénéficiaires à s’entendre avec les élus locaux pour la bonne gestion de ces équipements électriques.

error: Content is protected !!