31 °C Port-au-Prince, HT
22 septembre 2020

JÉRÉMIE: Une ville à la merci des chevaliers de nuit

La ville de Jérémie, de tradition calme et sereine, fait face depuis le passage de l’ouragan Matthew à une recrudescence de vols de nuit spectaculaires en cascade, les uns plus surprenants que les autres.
D’abord, c’était les vols de motos à domicile à un rythme plus qu’inquiétant. Ensuite, c’est plutôt le cambriolage des maisons qui s’apparentent plus à un déménagement qu’un vol parce que cela se fait en voiture pour tout emporter sans la réaction des gens craignant que ces voleurs soient lourdement armés.

JÉRÉMIE: Une ville à la merci des chevaliers de nuit 1

Dans un intervalle de 8 jours, sur le seul quartier de Source Dommage, à seulement quelques mètres du Commissariat de Jérémie, on a enregistré 3 vols, un chez Izama gervais, et les deux autres, chez Emilia Philidor et à Coga un dépot de boissons gazeuses logeant à la place du cimetière communément appelé simityè verrettes pour ceux qui connaissent bien Jérémie.

Pour ce qui est du cas d’Izama Gervais, rentrés par effraction pour le réveiller dans son sommeil, mis à joug par les armes des 2 voleurs qui envahissent sa maison pour lui réclamer de l’argent, lui dérober son portable, sa montre et son argent.
Suite au forfait, Izama a été faire sa déclaration au Commissariat le jour suivant au Service départemental de Police Judiciare d’où il a signé un document et obtenu rendez-vous pour le lundi suivant. A son retour le mardi suivant on lui a appris qu’on ne peut rien pour lui parce qu’il a deja bloqué le sim et qu’il n’avait pas reconnu les voleurs.

LIRE AUSSI:  WOLFASHION: L'artiste qui commence à briller par ses œuvres magistrales

En ce qui concerne Emilia Philidor, encore par effraction sont rentrés les voleurs pour tout emporter. C’était plus facile aux malfrats d’opérer parce qu’elle ne dort pas dans sa boutique. Ce n’est qu’au lendemain elle a pu constater avec étonnement le vol perpétré à ses dépens.
Encore au Commissariat c’est la même rengaine, on est encore désolé et impuissant. Une policière lui a même confié que « ce phénomène de vol dans la ville a tué dans l’oeuf toute idée en elle de s’établir dans une maison pour exposer des marchandises et faire du commerce parce qu’ils sont au courant au commissariat des methodes employées pour ces vols de nuit, l’usage d’un pickup par exemple. »

La version du vol de nuit a Coga Depot laisse croire qu’il a ete effectué un peu tard aux environs de 3h à 4h du matin quand les motos qui amènent les gens à la station commencent à circuler, ce qui les empêche d’emporter le très grand panneau solaire qui aurait attiré l’attention des gens dans la rue.
Les malfrats l’ont finalement abandonné dans la cour mais ont pu néanmoins emporter l’inverter et autres gadgets plus facile à dissimuler dans le noir.
L’escalade de vols dans la ville inquiéte plus d’un et laisse perplexe la population qui s’interroge plus à savoir qui sera la prochaine victime au lieu de quand sera finie cette pratique dans la cité d’Etzer Vilaire.

LIRE AUSSI:  Haïti: Une dame revenant d'une banque commerciale tuée à Delmas 57

Auteur:Jean Gavenel Joseph

[email protected]

error: Content is protected !!