30 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2020

Interpellation:Les députés majoritaires réservent une surprise au PM Lafontant

Alors que les députés de la minorité restent fermes sur leur position de force, ceux de la majorité se trouve divisés sur la motion d’interpellation du chef du gouvernement.

A quelques heures de la séance d’interpellation, le député du MÔLE ST NICOLAS, Yves Duprat a fait de terribles révélations à la presse.
Plus d’une trentaine de ses pairs, membres de l’association des parlementaires haïtiens, exprimant leurs frustrations vis-à-vis du gouvernement de Jack Guy Lafontant, embrassent la cause des députés interpellateurs, à en croire le parlementaire. « Cela est dû à notre grande déception », se lamente-t-il.

Bon nombre de députés du groupe majoritaire affaiblissent le premier ministre dans l’opinion publique.Les députés de Roseaux, de Jérémie et de Carrefour, eux, expriment une position des plus mitigées.

L’élu de Roseaux, Ronald Toussaint, dressant un tableau sombre de la situation à laquelle fait face ces mandants, assure que lors de l’interpellation du numéro un de la primature, son vote reflétera la réalité socio-économique de sa commune, tout en préconisant un dialogue au sein de l’APH; arguant que le président de la république Jovenel Moïse n’a pas tenu à ses promesses.

« Lors des pluies torrentielles, cela s’avéra vraiment difficile pour les habitants de « FON KOCHON », une petite localité de Roseaux, dont sa liaison avec les autres régions de cette commune est presque inexistante, à cause de la non construction d’un pont que le chef de l’état avait promis », déplore le parlementaire.

LIRE AUSSI:  Haïti: Le Premier ministre nommé Jean Michel Lapin démissionne

Dans la même lignée, la députée de Jérémie, Gladys St jean Lundy va plus loin pour dire combien la situation de la Grande-Anse est dramatique depuis après le passage de l’ouragan Mathew. « Les habitants de Jérémie se sentent mal dans leur peau, face à cette situation d’extrême pauvreté, ils recourent à la mendicité », déclare la présidente de la commission féminine et équité de genre de la chambre basse.

« A Jérémie, cela est encore pire, ajoute-t-elle. La caravane du changement n’a rien apporté au département de la Grande-Anse, bien au contraire, dénonce-t-elle. Par conséquent, lors de la séance d’interpellation du premier ministre, je vais acquérir aux causes des jéremien(e) », prévoit-elle.

Par ailleurs, le député de carrefour, Jacques Beauvil, réclamant le déblocage des fonds communaux au profit du développement de sa commune, se réserve le droit de se prononcer sur sa vraie position. « La commune de Carrefour est marginalisée par l’état central, pas d’électricité, pas de soins de santé, les écoliers n’ont pas accès à une éducation de qualité, certaines infrastructures publiques sont inachevées, et de plus, l’eau potable n’est pas accessible à la population » condamne-t-il.

Dans la foulée, le député de kenscoff, Alfredo Antoine, l’un des rares hommes forts de L’APH à ne pas se confiner dans son mutisme, sur un ton confiant, nie toutes sorties médiatiques des députés de la majorité dans l’arène politique pour prouver qu’ils se désolidarisent avec leur bloc.

LIRE AUSSI:  Opposition: Le Comité de suivi de l’Accord de Marriott s'est entendu sur le nom du juge qui va remplacer Jovenel Moïse !

« Les députés de la majorité ne soutiendront plus l’action gouvernementale une fois qu’ils auront acheminé au comité directoire de L’APH, une lettre indiquant leur démission. Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas le cas, ce qui signifie que le bloc majoritaire est compact derrière le titulaire de la primature », déclare-t-il.

Parallèlement, les députés interpellateurs sont unanimes à prédire leur victoire. Toutefois, dans les coulisses circulent que cette séance pourrait ne pas se tenir par faute de quorum ou serait mise en continuation, ce qui constituerait alors une véritable opportunité, en particulier pour les députés frustrés de la majorité, afin de tabler sur leurs négociations avec le Premier ministre Jack Guy Lafontant.

Auteur: Akao Gerson Dominique

[email protected]

Crédit photo : Akao Gerson Dominique

error: Content is protected !!