27 °C Port-au-Prince, HT
19 septembre 2020

Interpellation du PM Lafontant:une perte de temps sur fonds de critique

Attendue depuis plusieurs semaines, la séance d’interpellation du premier ministre haïtien Jack Guy Lafontant mise en continuation n’a pas comblé les attentes et a suscité pas mal de réactions sur les réseaux sociaux.

En effet, Jeudi, suite à la correspondance de la Cour Supérieure des Comptes et du contentieux administratif acheminée au président de la chambre des députés l’honorable Garry Bodeau, la séance d’interpellation du locataire de la primature a été mise en continuation, a constaté l’agence en ligne KAPZY NEWS.

Cette séance est reportée sine die en raison de l’absence de l’un des quatre membres de l’actuel gouvernement, en l’occurrence Jean Marie Raynaldo Brunet, ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, actuellement en mission au Mexique.

Selon le président de la chambre des députés, Gary Bodeau, une commission d’enquête sera formée en vue d’étudier les documents des quatre nouveaux ministres du gouvernement Moïse-Lafontant.

LIRE AUSSI:  Un groupe de sénateurs se désolidarise du premier ministre Lafontant

L’élu de la commune de Delmas a expliqué que les quatre ministres devaient préalablement avoir décharge de leur gestion pour avoir été « comptables de deniers publics ».

Par : Celou FLECHER

error: Content is protected !!