23 °C Port-au-Prince, HT
26 février 2021

Insolite mais vrai: Desras Dieusel Simon, avocat du prophète Marckenson Dorilas

Les fortes émotions que j’ai eues hier en regardant la parodie de convocation au parquet de la Croix-Des-Bouquets, de l’usurpateur Marckenson Dorilas, m’ont occasionné une élévation de la température corporelle presqu’au niveau d’une crise convulsive. La commotion la plus émouvante de ce spectacle marrant était la présence inattendue sur le banc de la défense aux côtés du présumé délinquant, de l’ancien président de l’assemblée nationale, Desras Dieusel Simon.

Insolite mais vrai: Desras Dieusel Simon, avocat du prophète Marckenson Dorilas 1

Écrit par Dr Jean Ford G. Figaro

Pour me convaincre de cette ignominie et de cette profanation du code éthique d’un homme d’état, il m’a fallu dans mes références bibliographiques, faire allusion à l’illustre Dr Louis Joseph Janvier, qui face à ses déboires et désillusions, eut à déclarer sous une forme très philosophique, « Haïti, singulier petit pays».

J’ai refusé de croire mes réflexes optiques et j’ai opté tout de suite pour une consultation oculaire, appliquant le grand principe médical, (Medicus cura te ipsum, médecin, guéris-toi, toi-même). Les premières explications pour tenter de justifier et même comparer les Prophètes de la bible à ce montre rendu célèbre pour ses paroles insensées, ont été données par l’ancien sénateur. Son argumentaire se fondait sur la condition exceptionnelle et prophétique du dégénéré, pour accoucher toutes ses bêtises, invitant les gens à consommer des punaises et à la prostitution. Selon le parlementaire, lui qui avait la tâche sacro-sainte de veiller, contrôler et questionner sur les problèmes de notre pays, le pasteur n’a rien fait de mal. C’est un homme irréprochable que la société devrait lui octroyer un doctorat honoris causa pour ses apports à moraliser le pays et son support au renforcement des bonnes valeurs des familles haïtiennes. En aidant l’auto-proclamé à manipuler l’opinion publique, qu’il n’est pas un pasteur mais un prophète constitue un sarcasme et une moquerie grotesque à tous les lettrés de ce pays.

Pour la gouverne de Mr Desras et de ses collègues de la défense, un prophète est celui qui traîne les coeurs dans les voies de Dieu. Le prophète dénonce l’état de péché du peuple (ou parfois d’un individu), et il annonce le jugement de Dieu, tout en appelant à la repentance. Le rôle essentiel du prophète est ramener le peuple à la crainte de Dieu et de sa Parole, afin que le jugement ne vienne pas. Ainsi, la Parole de Dieu nous invite à examiner toutes choses, à ne pas ajouter foi à toute doctrine, mais à éprouver ceux qui se disent envoyés de Dieu « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits » a dit Jésus (Matt.7:16). Le faux prophète est celui qui se permet de parler avec facilité et légèreté d’esprit. Inviter les gens les gens à tuer et les femmes à se prostituer ne sauraient être de Dieu. Guérison et miracles ne sont pas nécessairement les caractéristiques d’un prophète.

Dans les textes de lois de la République, tout présumé jouit du principe de la présomption d’innocence. Les accusés ont le droit à des services professionnels d’un avocat pour les défendre des crimes ou infractions qui leur sont reprochés. Mêmes dans les cas les plus extrêmes de criminalité et de terrorisme international, ce droit est reconnu. L’inculpé ou le prévenu de façon générale, a une entière liberté pour choisir quel sera le défenseur de ses intérêts. A cette liberté du plaideur correspond une liberté de l’avocat de choisir son client. L’avocat dispose aussi d’une clause de conscience qui lui permet de refuser d’intervenir dans un dossier si cela l’amenait à un conflit intérieur avec ses convictions profondes, sa religion ou son statut politique.

Je pense que les positions: d’homme d’état, dirigeant politique, membre de l’opposition politique, professeur à l’université, président du grand corps et un critique célèbre du président Martelly, devraient inhiber l’ancien ministre à défendre un homme comme le pasteur. La réputation de Mr Desras Simon pourrait être bien hypothéquée et mise en doute par une bonne partie de la société. Par cette défense, le sénateur fait explicitement l’apologie de l’indécence, de l’immoralité, des anti valeurs, du mensonge, de l’escroquerie, de l’usurpation et de la prostitution. J’appelle à ce grand cadre du pays et homme politique à se dessaisir de ce dossier et présenter ses excuses aux familles haïtiennes et à toute la société. Le prophète doit être défendu mais ne doit pas l’être par n’importe qui. Le droit comme toutes autres professions a un code déontologique.

Dr Jean Ford G.Figaro .

error: Content is protected !!