29 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

Haïti: Pour Lucmanne Délille, les bandits de village de Dieu sont des énergumènes

Dans un communiqué de presse rendu public, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique ayant à sa tête Me. Lucmanne Délille, dit avoir pris acte de l’expiration, depuis le lundi 27 avril 2020 à 5h pm, du délai de 72 heures décidé par le CSPN et communiqué par le titulaire du MJSP aux riverains de Village de Dieu leur demandant de laisser le Village afin de donner libre champ aux autorités qui sont appelées à intervenir incessamment pour déloger les bandits armés qui s’y trouvent.

Dans ce communiqué le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique dit esperer que les citoyens honnêtes ne s’y trouvent plus.

 » Ce qui revient à dire que l’autorité publique peut, à n’importe quel moment de la durée, intervenir dans ledit Village pour déloger ces énergumènes qui ne cessent d’endeuiller les familles haitiennes. A bon entendeur, salut! « , conclut le communiqué signé par Me. Lucmanne Délille.

error: Content is protected !!