29 °C Port-au-Prince, HT
30 octobre 2020

Haïti: Normil Rameau exhorte les policiers et policières à regagner leur base

Le Haut Commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ayant à sa tête le Directeur Général a.i, Normal Rameau a donné une conférence de presse ce lundi 24 février 2020, à Pétion-Ville, dans le but de faire le point sur les faits saillants qui dominent l’actualité dont l’affrontement armé survenu le dimanche 23 février au Champ de Mars entre des militaires des Forces Armées d’Haïti (FADH) et des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a assisté KAPZY NEWS.

Haïti: Normil Rameau exhorte les policiers et policières à regagner leur base 1

Par : Célou FLÉCHER

Dans son allocution, le Commandant en chef de l’institution policière, en l’occurence Normil Rameau a laissé entendre que les revendications des policiers sont justes et légitimes.Toutefois, il enencourage à ses frères d’arme de ne pas se laisser prendre dans la piège d’infiltration des individus armés mal intentionnés ajoutant que la PNH est une institution qui ne se mêle pas de la politique.

« La PNH elle n’a pas de préférence, ni d’appartenance. C’est une force légale qui est là pour assurer la sécurité de la population haïtienne dans sa mission de protéter et servir rappelle t-il tout en conseillant aux agents de l’institution de respecter les lois de la République et les règlements qui régissent son bon fonctionnement.

Au cours de cette conférence de presse, Normil Rameau a poursuivi pour inviter ses protété (es) à faire preuve de professionnalisme et de recoller les morceaux afin de regagner leurs différents camps d’affectation respective dans le but de continuer à desservir la population.

LIRE AUSSI:  Haïti-Sud: Général Kilikou, un présumé bandit, arrêté à Chantal

« Dès mon arrivée à la tête de l’instition l, plusieurs propositions ont été soumises aux autorités étatiques afin que des mesures soient prises pour résoudre certains problèmes dont la PNH fait face. Effectivement, des résolutions vont être adoptées dans le but de satisfaires les justes revendications des policiers protestataires », se réjouit-il.

Réagissant aux affrontements armés qui avaient mis aux prises au champ de Mars le dimanche 23 février 2020, des militaires des Forces Armées d’Haïti (FADH) et des policiers protestataires, il dit comdamné avec dernière rigueur cette action qui a entraîné la mort d’un soldat de l’armée haïtienne ainsi qu’un policier y conpris deux autres membres de l’armée et des policiers sont sortis blessés.

LIRE AUSSI:  Haïti, un pays sécuritaire selon le premier ministre Lafontant !

Au terme de cette conférence, le DG a.i de la PNH promet de travailler avec les véhicules blindés dont detient la PNH afin que l’ordre et la paix soient retablis à travers tout le pays.

error: Content is protected !!