34 °C Port-au-Prince, HT
13 juin 2024

HAÏTI : Mesures visant à imposer des restrictions de visa aux Haïtiens impliqués dans les gangs de rue et autres organisations criminelles haïtiennes

Aujourd’hui, les États-Unis annoncent des mesures supplémentaires adoptées pour soutenir le peuple haïtien en continuant à encourager les efforts en vue de tenir responsables les individus qui fomentent la violence, la corruption et l’instabilité. Les États-Unis demeurent profondément préoccupés par le climat d’anarchie persistant associé aux gangs armés. Nous condamnons dans les termes les plus rigoureux la violence des gangs qui a causé la mort de 14 membres de la Police Nationale d’Haïti (PNH), en janvier dernier.

HAÏTI : Mesures visant à imposer des restrictions de visa aux Haïtiens impliqués dans les gangs de rue et autres organisations criminelles haïtiennes

Le Département d’État a désigné cinq autres personnes additionnelles et sept membres de leur famille comme étant soumis à des restrictions de visa en vertu de la section 212(a)(3)(C) de la loi sur l’immigration et la nationalité. Cette politique entraîne des conséquences pour les officiels haïtiens et d’autres personnes impliqués dans le fonctionnement des gangs de rue et organisations criminelles qui menacent les moyens de subsistance du peuple haïtien et bloquent l’aide humanitaire vitale. Cette action envoie un message clair en ce qui concerne notre engagement continu à éradiquer la corruption et à influencer le comportement des mauvais acteurs dont l’influence est à la base de l’anarchie en Haïti. Cela portera à 44 le nombre d’individus identifiés comme étant soumis à des restrictions de visa dans le cadre de cette politique depuis que celle-ci eut été annoncée pour la première fois le 13 octobre 2022.

Le Département continue d’identifier les personnes et les membres de leur famille immédiate qui pourraient être soumis à des restrictions de visa en vertu de cette politique. Les actions que nous prenons aujourd’hui démontrent qu’il y a des conséquences pour ceux qui incitent à la violence et à l’agitation dans le pays. En plus de ces désignations supplémentaires faites en vertu de la section 212(a)(3)(C), le Département a également désigné trois officiels haïtiens, dont Joseph Lambert et Rommel Bell, en vertu de la section 7031(c), une autre autorité en matière de restriction de visa. Pour conclure, en novembre et décembre 2022, les États-Unis ont désigné quatre citoyens haïtiens – Joseph Lambert, Youri LaTortue, Rony Celestin et Hervé Fourcand – en vertu du décret 14059, qui prévoit à la fois des sanctions financières et des restrictions de visa.

Nous continuons à soutenir les citoyens, les organisations et les fonctionnaires en Haïti qui s’engagent à générer de l’espoir et des opportunités pour un avenir meilleur de leur nation.