33 °C Port-au-Prince, HT
31 octobre 2020

Haïti: Lucmane Délile part en guerre contre les  » Fantoms 509  » en les qualifiant de  » terroristes « 

Après le premier grand show médiatique du ministre de la justice et de la sécurité publique, Me. Lucmane Délile, en lançant un ultimatum de 72 heures aux citoyens paisibles pour laisser le village de Dieu (Bicentenaire) pour contrecarrer les bandits semant la terreur dans cette zone, cette fois-ci, Lucmane Délile s’en prend aux membres de l’organisation « Fantom 509  » , a constaté l’agence en ligne KAPZY NEWS lors d’une conférence de presse.

Haïti: Lucmane Délile part en guerre contre les " Fantoms 509 " en les qualifiant de " terroristes " 1

Par : Célou FLÉCHER

En effet, lors de cette nouvelle sortie médiatique dans la journée du lundi 11 mai 2020, Me. Lucmane Délile a déclaré que son administration a pris la décision de signaler aux pays étrangers, que « Fantom 509 » est un groupe de terroristes mais non pas des policiers et doute fort qu’ils font partie de l’institution policière.

Aussi, le titulaire du MJSP dit condamner les récents actes de vandalisme à caractère incendière qui ont été orchestrés par ces derniers dans le pays notamment dans les locaux du ministère de l’économie et des finances où quatre (4) véhicules ont été incendiés à l’Avenue Charles Summer.

« Je detiens des documents concernant l’identité de certains individus iffilés à ce groupe qui s’identifient comme des policiers revendicateurs.Leurs dossiers pourraient être soumis aux ambassades des pays œuvrant dans la lutte contre le terrorisme car aux yeux du gouvernement haïtien, les actions déjà posées par ces hommes armés sont comparables à celles des terroristes, « , a martelé le ministre ajoutant que cette déclaration n’est pas une intimidation car cette décision sera prise en temps et lieu.

LIRE AUSSI:  L'attaque perpétrée contre le véhicule du député Bélizaire était planifiée ", selon Fernando Duclair

S’opposant aux prochains mouvements de protestation des rues annoncés par les « Fantom 509 », Lucmane Délile prévient ces derniers et persiste et signe qu’il ne va pas les laisser faire. Malgré les revendications sont les mêmes, le minstre invite les membres de la commission syndicale de la PNH à prendre leur distance de ce groupe d’individus.

En guise de conclusion, Me.Lucmane Délile invite le Haut Commandemant de la PNH ainsi que le premier ministre Joseph Jouthe en tant que chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) de jouer leur rôle face aux éventuels assauts des « Fantom 509 » prévus le 18 mai prochain.

error: Content is protected !!