32 °C Port-au-Prince, HT
28 juin 2022

Haïti: Le RENAMEL et l’UNESCO s’associent pour lutter contre les  » fake news « 

L’organe régulateur de la presse en ligne haïtienne dénommé : Réseau national des Médias en ligne (RENAMEL), a réalisé, le dimanche 19 décembre 2021, à l’Hôtel KINAM (Pétion-ville), sa première assemblée générale extraordionnaire, avec le support de l’UNESCO.

Haïti: Le RENAMEL et l'UNESCO s'associent pour lutter contre les " fake news "

Par : Célou FLÉCHER

 » Cette assemblée mise en continuation a été l’occasion pour cette association de défense des droits des journalistes œuvrant dans le secteur de la presse en ligne, de discuter autour de différents problèmes auxquels le secteur est en butte, mais aussi afin de structurer davantage ce prestigieux organe régulateur dudit secteur, dans le but de rendre encore plus crédible la presse en ligne haïtienne et d’informer beaucoup plus les fidèles lecteurs et abonnés « , a déclaré Me. Berrick ESTIDORE, président dudit Réseau.

Aussi, Me. ESTIDORE a salué les efforts de tous ceux et de toutes celles qui comprennent la nécessité de protéger et de renforcer ce secteur qui, malheureusement, dans beaucoup de cas, fait l’objet de la discrimination, et de toutes sortes d’attaques déloyales. C’était aussi l’occasion pour le chef de fil du RENAMEL de féliciter tous les responsables des médias affiliés qui comprennent aussi que le moment est venu de se mettre ensemble en vue de défendre la presse en Ligne haïtienne et lui donner un outil devant capable de régulariser le secteur de la presse en ligne.

Dans cette même lignée, le Président a tenu à rappeler qu’il y a un virus qui ronge le secteur qui n’est autre que les « Fake News ». Ce dernier, qui fustige t-il, est en général l’oeuvre d’individus mal intentionnés qui agissent au profit de leurs intérêts personnels, représente une menace pour nous. Fort de ce constat, il appelle à la collaboration de toutes les parties prenantes afin de lutter contre ce virus encore plus que la façon dont ils combattent avec véhémence la COVID-19, puisque dans la majorité des cas, on utilise les « Fake News » pour essayer d’affaiblir, de discriminer et intimider les responsables de ces entités médiatique, regrette t-il.

Pour y parvenir, le défenseur des droits humains, M. Estidore, a dévoilé son plan de lutte.  » C’est pourquoi, en ma qualité de président du Réseau National des Médias en Ligne RENAMEL, je m’engagerai conjointement avec vous, qui constitue l’épine dorsale de cette association en tant qu’organe régulateur dans la lutte pour combattre les Fake News, sans oublier nos partenaires dont l’UNESCO, qui embrasse également cette cause », a lancé le Président du RENAMEL.

Finie cette assemblée générale extraordinaire, plusieurs activités sont prévues telles que ; des formations, des campagnes de sensibilisation y compris l’intégration au sein du RENAMEL des nouveaux médias en ligne respectant les normes d’éthique, de déontologie, de la profession du journalisme aux fins de lutter contre ce virus, entre autres, sont inscrites dans la programmation annuelle de 2021-2022.

Haïti: Le RENAMEL et l'UNESCO s'associent pour lutter contre les " fake news "
Berrick Estidore, Président du RENAMEL

Au terme de son discours en sa qualité de Président, Berrick Estidore, invite chaque responsable de médias à se efforcer, dans la mesure du possible pour doter le RENAMEL de règlements intérieurs et d’un nouveau statut pouvant faciliter le bon fonctionnement de l’association.

error: Content is protected !!