26 °C Port-au-Prince, HT
17 octobre 2021

Le miroir de l'info !

Haïti: Le RENAMEL déplore l’assassinat de Diego Charles et s’inquiète de l’aggravation de l’insécurité

Dans une note de sympathie portant la signature de son président, Me. Berrick Estidore, le Réseau National des Médias en Ligne « RENAMEL » condamne avec la plus grande rigueur les attaques meurtrières contre des travailleurs de la presse dont Diego O. Charles, journaliste d’investigation et journaliste à la radio Vision 2000.




NOTE DE SYMPATHIE

Port-au-Prince, le 30 juin 2021.- Le Réseau National des Médias en Ligne « RENAMEL » déplore l’assassinat crapuleux de Diego O. Charles, journaliste d’investigation et journaliste à la radio Vision 2000.

Diego O. Charles a été lâchement assassiné le mardi 29 juin 2021, à Christ-Roi, Port-au-Prince.

Le RENAMEL condamne avec la plus grande rigueur les attaques meurtrières contre des travailleurs de la presse dont Diego O. Charles.

Le RENAMEL exprime ses plus sincères sympathies à la famille, aux proches et amis du journaliste Diego Charles, à ses confrères et consœurs de la radio Vision 2000, du journal en ligne Larepiblik et de l’Association Haïtienne des Journalistes d’Investigation « AHJI ».

Le RENAMEL s’inquiète de l’aggravation de l’insécurité qui prévaut dans le pays et la gangsterisation généralisée.

Le RENAMEL saisit l’occasion pour demander aux journalistes de rester vigilants et à l’État de garantir de meilleures conditions sécuritaires pour les travailleurs de presse.

La vie est un droit sacré, l’État doit obligatoirement prendre des mesures pouvant protéger ce droit. Le droit à la vie ne peut pas être laissé aux mains des groupes armés qui décident de qui doit vivre ou mourir. Des mesures drastiques sont nécessaires pour sauver la vie en Haïti.


Pour authentification :

M. Berrick ESTIDORE, Président

error: Content is protected !!