33 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Haïti : Le Ministère à la condition féminine valorise les femmes pour la place occupée dans la société

Le Ministère à la Condition féminine et aux droits des femmes, par le biais sa titulaire, Dr Sophia Loréus, a profité de cette fin d’année pour mettre en valeur la femme haïtienne pour la place qu’elle occupe dans la société. Dans une note, la ministre recommande aux familles haïtiennes de récuper leurs valeurs morales qui, jadis, étaient, une instruction civique importante pour l’avenir des jeunes, notamment les files, peut-on en lire.

Haïti : Le Ministère à la condition féminine valorise les femmes pour la place occupée dans la société

Aussi c’était l’occasion pour ledit ministère de saluer et honorer les efforts consentis par les femmes issues des différents secteurs au cours de l’année 2021 qui a été difficile sur tous les plans (politique, sociale, économique, sanitaire et sécuritaire, entre autres).

En tant qu’institution étatique, le MCFDF exhorte les femmes dont celles œuvrant dans le secteur des droits humains ainsi que des organisations féministes de continuer à militer pour l’égalité des femmes ainsi que leur intégration dans la politique active du pays à travers le quotoa de 30%.

Fort de cette recommandation, le Ministère dit croire qu’il est temps pour que les hommes et le femmes puissent s’asseoir autour d’une même table afin de résoudre les problèmes d’Haïti.

D’un autre côté, l’institution régulatrice appelle au respect des femmes et des filles.Pour cela, il faut qu’elles cessent de subir le actes de violence sur toutes les formes qu’ils soient au nom du principe de la démocratie, plaide la Ministe qui demande aussi l’encadrement pour les enfants issus de chaque famille.

À travers ladite note, la ministre dit s’indigner du fait que la société haïtienne perd son identité, ses traditions , coutumes et mœurs, car à l’occasion des fêtes de fin d’années, pas de partage de cadeaux, de fleurs ni de l’amour comme étant des valeurs morales d’autrefois.

En guise de conclusion, le MCFDF dire croire en l’égalité des hommes et femmes du pays pour une société equilibrée. Pour cela, il invite toutes mes organisations de femmes de la société civile haïtienne à s’unir autour des intérêts du pays tout en appellant à l’État à encadrer chaque fille et femme pour une réussite assurée.

error: Content is protected !!