31 °C Port-au-Prince, HT
4 avril 2020

Haïti: L’autoproclamé prophète Mackenson Dorilas dans le viseur de la justice

Le leader réligieux Mackenson Dorilas se faisant passer pour un 《Prohète 》fait désormais l’objet d’un mandat d’amener émis par le Parquet de la Croix-des-Bouquets. L’information a été confirmée par le Commissaire du Gouvernement de la juridiction Me. Maxime Augustin.

Haïti: L'autoproclamé prophète Mackenson Dorilas dans le viseur de la justice 1

Par : Célou FLECHER

Cette décision, citée le chef du parquet de la Croix-des-Bouquets, a été prise à l’encontre du soi-disant prophète huit (8) jours après que le Président de la République Jovenel Moïse ait interdit tout rassemblement de plus de dix (10) personnes pour éviter la propagation du Coronavirus dans le pays.

» Rebellion, escroquerie, usurpation de titre, critique, censure et provocation dans l’autorité de l’ordre public dans un assemblée pastoral « , sont entre autres, les faits et infractions qui lui sont reprochés, a laissé entendre le Commissaire Maxime Augustin.

Selon le Commissaire, l’église de Dieu les Envoyés, actuellement sous scellés, dirigé par Mackenson Dorilas, fonctionne dans l’inégalité des normes établies par les responsables du ministères des cultes.

LIRE AUSSI:  Affaire PetroCaribe:Le chef du parquet de P-au-P passe à la vitesse supérieure

Le pire, déplore le chef de la poursuite, Mackenson Dorilas n’a jamais été assermenté pour être reconnu et son église n’a pas de reconnaissance légale alors que le ministère des cultes lui avait accordé un mois franc pour régulariser ses pièces. Six (6) mois après, rien n’est fait, a-t-il avancé.

En conclusion, le Commissaire du Gouvernement de la juridiction de la Croix-des-Bouquets, Me. Maxime Augustin promet de mettre le nommé Mackenson Dorilas sous les verrous.

error: Content is protected !!