30 °C Port-au-Prince, HT
20 février 2024

Haïti lance le Festival de la Francophonie à Washington

En présence de plusieurs personnalités importantes, particulièrement, des diplomates ainsi qu’une délégation de journalistes de différents médias venus de Port-au-Prince, Haiti, par le biais de son Ambassadeur, Bocchit Edmond, a lancé, dans la soirée du jeudi 2 mars 2023, le Festival de la Francophonie à Washington (USA) sous le thème  » 321 millions de Francophone, des milliars de contenus culturels.

Haïti lance le Festival de la Francophonie à Washington

Dans son discours de bienvenue, l’Ambassadeur d’Haïti à Washington, SEM Bocchit Edmond, a rapplelé que son pays valorise son appartenance à la Francophonie et entretient une relation très particulière avec l’Organisation Internationale de la Francophonie depuis sa création et qu’Haïti membre fondateur de l’agence de coopération culturelle et technique, établie en 1970 et qui deviendra plus-tard l’Organisation Internationale de la Francophonie, telle que nous la connaissons aujourd’hui.

SEM Bocchit a fait savoir qu’Haiti encourage toute initiative visant à favoriser le rayonnement de la langue française et la culture francophone soit à travers la promotion des communautés francophones de la démocratie, la recherche universitaire […]. L’Ambassadeur s’est réjoui le fait qu’Haiti, membre de l’assemblée parlementaire francophone et agence universitaire de la francophonie dont la direction régionale caraïbe, est implantée à Port-au-Prince depuis 1987 toute en soutenant que l’une des plus anciennes antennes du réseau des alliances françaises dans le monde a été fondée à Jacmel en 1920.

Plus loin, SEM Edmond Bocchit dit regretter qu’Haïti traverse une periode très difficile de son histoire avec de graves problèmes d’insécurité notamment la problématique des gangs armés dans plusieurs endroits de territoire notamment à travers la capitale.  » Haïti a plus que jamais besoin de soutien de ses partenaires internationaux dont l’Organisation Internationale de la Francophonie dans le cadre de sa mission de promotion de la paix, la décromatie et les droits de l’homme pour l’aider à résoudre définitivement ses problèmes de sécurité « , a martélé l’Ambassadeur d’Haïti à Washington.

Par ailleurs, SEM Bocchit, dans son discours, a indiqué que dans le souci de favoriser le dialogue mais aussi de rechercher une sortie à cette crise politique le gouvernement et les principaux acteurs de la société civile ont signé un accord politique le 21 décembre 2022. L’implémentation dit-il, de l’accord est en cours notamment avec l’installation du Haut Conseil de Transition le 6 février dernier, la normalisation de la cour de Cassation la semaine dernière et bientôt la mise sur pied d’un conseil éléctoral devant faire la mise en place de la machine éléctorale en Haïti.  » Cependant sans le rétablissement de la sécurité, cette mission du gouvernement de transition pourrait être très difficile  » , prévient Edmond Bocchit.

L’ex ministre des affaires étrangères a aussi informé que le gouvernement haïtien a présenté un candidat au poste de président du conseil exécutif de l’UNESCO pour la période 2023 – 2025, à travers son ambassadeur auprès de l’UNESCO, Dominique Dupuiy. Il dit compter sur tout le soutien des partenaires de la Fancophonie en faveur de la candidature d’Haïti.

Pour conclure, l’Ambassadeur Edmond Bocchit a lu un extrait de discours du ministre des affaires étrangères et des cultes, SEM Jean Victor Généus, a observé l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS.

Il est à souligner que la cérémonie s’est terminée avec la remise du Grand Prix de la Francophonie au Dr. Mohammed Lamine Camara par l’Ambassadeur Bocchit Edmond sans oublier des intermèdes musicaux avec l’artiste haïtien Bélo.