28 °C Port-au-Prince, HT
24 novembre 2020

Haïti-Kidnapping: Après le meurtre d’Évelyne Sincère, l’État accusé par des protestataires

 » Si te gen Leta, Evelyne pa t ap mouri « , ont scandé des centaines d’élèves du lycée Jacques Roumain de Martissant qui se sont réunis sur la place publique de Fontamara 43 ce jeudi 5 novembre 2020, dans le cadre d’une marche de soutien à la cause de l’ancienne lycéenne retrouvée morte dimanche sur un tas d’ordures à Delmas 24 moins de quatre jours après son enlèvement suivi de sa séquestration, a constaté l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS.

Haïti-Kidnapping: Après le meurtre d'Évelyne Sincère, l'État accusé par des protestataires 1

Des lycéens accompagnés des membres de la population de la troisième circonscription de Port-au-Prince, munis de pancartes et de branches d’arbres, ont investi la route nationale # 2, pour dire haut et fort  » NON  » à l’insécurité en général, mais aussi au Kidnapping en particulier.

Ces derniers pointent du droit la passivité de l’État face aux actes de Kidnapping et réclament justice pour Evelyne Sincère afin que les présumés assassins de cet assassinat crapuleux soient arrêtés, jugés et condamnés.

Haïti-Kidnapping: Après le meurtre d'Évelyne Sincère, l'État accusé par des protestataires 2
Photo prise lors de la marche du 5 novembre 2020 – Crédit : Kapzy News

Il faut souligner que cette marche a causé un embouteillage monstre sur la route de Carrefour ainsi que dans les zones de Fontamara et Martissant allant jusqu’à Bizoton 51.

error: Content is protected !!