28 °C Port-au-Prince, HT
21 novembre 2022

Haïti: Déus Déronneth questionne le silence de l’Etat après les sanctions internationales prises contre des autorités

Le coordonnateur national du parti Élan Démocratique pour la Majorité (EDEM), M. Déus Déronneth, appelle l’État, à travers le Ministère des Affaires Étrangères (MAE), à sortir de son silence après les sanctions prises contre des autorités haïtiennes par les États-Unis et le Canada pour trafic de drogue, financement de gangs armés, blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption.

Haïti: Déus Déronneth questionne le silence de l'Etat après les sanctions internationales prises contre des autorités

Dans un tweet daté 20 novembre 2022, l’ancien député de circonscription de Marigot a questionné le silence de certains organismes nationaux dont l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), l’Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF) et le Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS).

 » Si le Canada et les États-Unis ont tort, c’est au MAE de défendre les autorités, s’ils ont raison, c’est à la justice d’agir « , a indiqué Déus Déronneth dans son tweet.

Pour l’ex parlementaire, nous ne pouvons pas continuer à soutenir l’impunité dans le pays.