32 °C Port-au-Prince, HT
22 septembre 2020

Guyler C.Delva réagit concernant l’arrêté spécial sur la PNH

Lors d’une conférence de presse ce mercredi, le ministre de la culture et de la communication Guyler C. Delva a réagi à l’arrêté présidentiel soumettant à l’approbation du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) avant leur mise en œuvre, les décisions intéressant les nominations ou transferts aux niveaux des directions centrales et départementales de la Police Nationale d’Haïti (PNH), ainsi que celles concernant la réglementation générale, la formation et le renforcement des effectifs, la discipline, la carrière et la rémunération des membres de la PNH.

Sans passer par quatre chemins, le ministre Delva dément des allégations faisant croire que l’arrêté en question paru lundi au journal officiel Le Moniteur réduit les pouvoirs du directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange GÉDÉON.

« Il n’existe pas de bras de fer entre l’exécutif et les autorités policières. Le contrôle de la sécurité du pays par l’exécutif à travers le CSPN est une obligation », a dit le coordonnateur de SOS journalistes ajoutant que
la police nationale d’Haïti doit soumettre aux obligations de ses supérieurs hiérarchiques.

Auteur: Celou FLECHER

error: Content is protected !!