21 °C Port-au-Prince, HT
28 novembre 2020

Garcia Delva tourne le dos à Jovenel Moïse et invite la population au soulèvement général

Le Sénateur de l’Artibonite, élu sous la bannière du parti Ayiti An Aksyon (AAA) et allié du PHTK, Garcia Delva dit Aya, opère une volte-face spéctaculaire et tourne le dos au président de la République Jovenel Moïse. Dans une interview accordée le vendredi 17 juillet 2020 à la salles des nouvelle de la radio Caraïbes FM, le chanteur exprime son insatisfaction sur la façon dont le chef de l’État mène la barque du pays notamment dans les récentes décisions prises par le chef de l’État.

Garcia Delva tourne le dos à Jovenel Moïse et invite la population au soulèvement général 1

Par  :  Célou FLÉCHER

Au cours de cet entretien, le parlementaire dit quitter le navire parce que, dit-il, il n’apprécie pas la gestion de Jovenel Moïse à la tête du pays. À titre d’exemple, le natif de Marchand Dessalines dénonce la gestion de la crise liée à la pandémie de la Covid-19.

Selon le sénateur-chanteur, la publication par le locataire du Palais National du nouveau code pénal, est la pire dérive du pouvoir en place.

Aussi, le chanteur de Mass Compas s’en prend au président de la République qui a fait de veines promesses à la nation relatives à l’éléctricité 24h sur 24.

LIRE AUSSI:  Le Log Base (UN) sous les projecteurs d'une manifestation anti-Jovenel Moïse à Clercine

« Jovenel Moïse a échoué et il n’a pas su tenir aucune de ses promesses de campagne. Il est en train d’hypothéquer l’avenir du pays en promulguant les derniers décrets. Je l’avais voté et l’a soutenu »_, a précisé le désormais ex allié de Jovenel Moïse.

L’artiste et homme politique a ajouté que rien n’est géré dans le pays alors que le peuple est livré à lui même.

Au terme de cette sortie fracassante, Gracia Delva (Aya) invite la population haïtienne au « soulèvement général » pour tenter de sauver la barque nationale.

Aussi faut-il faire remarquer que l’élu de l’Artibonite a fait cette déclaration 24 heures après la démission du ministre de la Jeunesse, aux Sports et à l’Action civique, Max Attys et quelques heures seulement après la démission du conseiller aux affaires juridiques et politiques de Jovenel Moïse, Me Reynold Georges.

error: Content is protected !!