25 °C Port-au-Prince, HT
21 août 2019

Des ouvriers de la sous traitance critiquent le chef de l’Etat

La mobilisation des ouvriers pourrait être relancée dans les prochains jours si aucune disposition n’est adoptée pour l’ajustement du salaire minimum à 1000 gourdes.

Ces ouvriers critiquent le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, qu’ils accusent d’être les défenseurs des patrons et condamnent les membres du Conseil Supérieur des Salaires (CSS) qui refusent de prendre en compte les revendications des ouvriers.

A noter que plusieurs des ouvriers réclament également un plan de protection sociale en faveur des travailleurs, la réintégration des ouvriers révoqués et la relance du dialogue sur la réforme du code du travail.

Avec Radio Métropole

Crédit photo:Nicole Phillips

error: Content is protected !!