28 °C Port-au-Prince, HT
25 septembre 2020

Des Organisations vaudouisantes exigent le 14 août comme jour férié

Plusieurs organisations vaudouisantes dont SOSYETE ZELA, VODOU PATAJE et VODOU ASAKIVLE ont organisé une marche mardi à Port-au-Prince pour réclamer le 14 août comme jour férié en mémoire de la première révolte collective contre l’esclavage en Haïti.

Des Organisations vaudouisantes exigent le 14 août comme jour férié 1

Par : Celou FLECHER

Les responsables de la marche ont expliqué que la date emblématique du 14 août est un symbole de révolution et de liberté qui reflète la cérémonie du Bois-Caïman, mais surtout le point de départ de la révolution haïtienne, qui conduira à son indépendance.

 » Sans la cérémonie du Bois-Caïman le 14 août 1791 le 1er janvier 1804 n’aurait pas eu lieu. Après 227 ans je n’arrive pas à comprendre cet événement historique ne veut rien dire aux yeux de nos dirigeants », déplore M. Roudolph Pierre, leader de vaudou Asakivle.

Le prêtre vaudou Roudolph Pierre dénonce le comportement des autorités de l’État qui n’ont jamais organisé des activités visant à commémorer la date du 14 août. Il a laissé entendre qu’un projet de loi est déjà soumis au Parlement afin de régulariser le vaudou en Haïti pour le respect ses sites historiques et touristiques.

error: Content is protected !!