29 °C Port-au-Prince, HT
29 octobre 2020

Des organisations de base exigent l’arrestation des indexés du Pétrocaribe

Plusieurs organisations proches de l’opposition continuent de dénoncer certaines personnalités indexées dans les rapports des deux(2) commissions chargées d’approfondir l’enquête sur la dilapidation des fonds PétroCaribe.

Lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 25 mai 2018 à Port-au-Prince, des militants de RASOH,MOVID et AAPA réclament l’arrestation de tous les anciens et actuels hauts fonctionnaires de l’État qui ont participé à la dilapidation de ces fonds disent-ils, destinés aux investissements pour le développement durable du pays.

Ils plaident aussi en faveur d’une grande mobilisation générale qui selon eux, est le seul moyen de renverser le régime en place.

Plus loin, les responsables de ces organisations demandent au chef du Parquet de Port-au-Prince Me Ocname Clamé Daméus de jouer son rôle afin de mettre la main au collet des présumés coupables.

LIRE AUSSI:  Quand Me André Michel dénonce une manœuvre de diversion Politique !

Auteur : Celou FLECHER

error: Content is protected !!