29 °C Port-au-Prince, HT
26 septembre 2020

Des journalistes accrédités au parlement condamnent l’agression de leurs confrères

Dans une note de protestation transmise ce mercredi à la rédaction de KAPZY NEWS, des journalistes condamnent avec la dernière rigueur l’agression physique et verbale de deux journalistes par des agents de sécurité du parlement. Cet acte, qui porte atteinte à la profession de journalisme, est ignoble, barbare, anti-démocratique et d’autant plus malsain qu’il survient dans l’enceinte même du parlement, espace être censé le rempart de la démocratie.

Des journalistes accrédités au parlement condamnent l'agression de leurs confrères 1

Par: Celou FLECHER

La note précise que ces agents de sécurité ont menacé d’enlever la vie des journalistes, accusés de mettre les projecteurs sur les privilèges accordés aux élus du peuple. Ces menaces ne peuvent que nuire à la sérénité, la stabilité et l’esprit de tolérence dont ont besoin les journalistes pour exercer leur métier au Parlement.

A cet effet, les journalistes décident de surseoir, pendant 2 jours à la couverture des activités au Parlement jusqu’à ce que des mesures soient prises pour assurer leur sécurité.

Ils décident d’étendre cette suspension au delà de 2 jours si les autorités du Parlement ne prennent les mesures pour empêcher de tels actes ne se reproduisent.  »

LIRE AUSSI:  Petrocaribe : Un vent de panique a soufflé sur Nazon ce dimanche

« Ces mesures s’avèrent indispensables pour préserver notre intégrité physique et morale » conclut la note.

error: Content is protected !!