26 °C Port-au-Prince, HT
1 décembre 2021

Crise à l’UPBAS: le Doyen Déus Deronneth donne sa position et lance un message de paix

Constatant que l’Université du Bas Artibonique (UPBAS) à Saint-Marc fait face à des troubles réccurents qui entravent son bon fonctionnement après que le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a été alerté sur des accusations de corruption venant de différentes entités de ladite Université indextant plusieurs responsables […] l’ancien député de Marigot, également Doyen de la Faculté d’Administrarion et des Sciences Économiques FASE/UPBAS, en l’occurrence, Déus Deronneth, a sorti de son mutisme et réagi autour de ce dossier.

Crise à l'UPBAS: le Doyen Déus Deronneth donne sa position et lance un message de paix

Pour le doctorant en Sciences Économiques, Déus Deronneth, la crise que traverse l’UPBAS serait donc profitable à certains qui gagnent sur le plan pécuniaire, d’autres en popularité, mais les étudiants restent les grands perdants.

 » Nos indifférences et nos luttes ont causées de graves préjudices à l’UPBAS depuis sa grande ouverture. Il me semble que personne ne peut s’octroyer un ouf de fierté, car les objectifs de la mission première de l’UPBAS n ‘ont pas été atteints. Cependant, nous persistons dans cette logique de crise permanente, de déstabilisation, de manipulation des étudiants, d’abus des contractuels, de sabotage de l’image de l’UPBAS et vassaliser du coup l’espace universitaire « , écrit M. Deronneth dans une note.

 » Aujourd’hui encore, je vois venir la lutte indécente pour la place du Recteur qui a été éjecté de l’UPBAS sans élégance.
Je me demande quand finira la lutte de positionnement et de repositionnement dans les UPR, quand va-t-on cesser le massacre !

Je souhaite longue vie à l’UPBAS, par-dessus des intérêts mesquins et de la division des étudiants pour le bien-être clanique.

Puisse la paix revenir et que les apprenants sachent qu’ils sont une génération de futurs dirigeants qui ne doivent pas accepter de jouer le jeu d’un homme, d’être l’homme d’un homme ou d’un clan sans voir leurs propres intérêts et celui de la communauté estudiantine et de l’UPBAS à court, à moyen et à long terme.

Finissons avec la division des étudiants pour accéder à un poste, pour la simple satisfaction de nos égos, où juste pour profiter d’un vide, sans projet ni expériences, ou juste pour se faire une place honorable au détriment de l’intérêt commun (UPBAS).

Mes étudiants (es), je vous souhaite la paix, le bon sens et le progrès.
Je vous aime avec votre envie d’apprendre et de devenir une référence comme ceux qui vous utilisent aujourd’hui parce qu’ils sont déjà une référence « , a conclu le Doyen de la FASE/UPBAS M. Déus Deronneth.

error: Content is protected !!