21 °C Port-au-Prince, HT
11 décembre 2019

Corruption

Affaire 100 mille USD: les 4 sénateurs proches du pouvoir démentent et clarifient 1

Affaire 100 mille USD: les 4 sénateurs proches du pouvoir démentent et clarifient

Accusés d’avoir reçu une somme de 100 mille dollars américains en échange à la ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel, les sénateurs proches du pouvoir rejettent d’un revers de main les accusations de corruption proférées à leur encontre de la part de Sorel Jacinthe.

100.000 dollars pour voter Fritz William Michel: André Michel demande au chef du parquet d'ouvrir une enquête 2

100.000 dollars pour voter Fritz William Michel: André Michel demande au chef du parquet d’ouvrir une enquête

Suit aux déclarations du Sénateur de la Gand’Anse Saurel Jacinthe révélant que le Premier Ministre nommé, Fritz William Michel, a distribué 1/2 millions de dollars aux Sénateurs (Kédlaire Augustin, Dieudonne Numa ETIENNE, Jacques Sauveur Jean, Wilfrid Gélin et Willot Joseph) pour le vote de sa Déclaration de Politique générale, l’avocat et Porte-parole du secteur démocratique et populaire André Michel, dans une note transmise à l’agence en ligne KAPZY NEWS, invite le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, à procéder rapidement à l’ouverture d’une enquête pour corruption, blanchiment des avoirs et association de malfaiteurs.

Des organisations de droits humains et de la société civile exigent la démission du chef de l’État 4

Des organisations de droits humains et de la société civile exigent la démission du chef de l’État

» Des organisations de droits humains et de la société civile exigent la démission du chef de l’État pour son implication « présumée » dans la dilapidation du fonds Petrocaribe « , peut-on lire dans un communiqué transmis à la rédaction de KAPZY NEWS. Selon ces organisations, Jovenel Moïse a amené le déshonneur sur la nation.

Les Petrochallengers appellent à la démission de Jovenel Moïse et souhaitent que des mandats internationaux soient émis contre les pétro-dilapidateurs 6

Les Petrochallengers appellent à la démission de Jovenel Moïse et souhaitent que des mandats internationaux soient émis contre les pétro-dilapidateurs

Les petrochallengers du groupe Nou Pap Konplis, dans une note de presse acheminée à KAPZY NEWS, disent avoir pris acte de ce que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) a rendu public la deuxième partie de son rapport d’audit sur la gestion du fonds Petrocaribe qui, de toute évidence, a été littéralement dilapidé par les gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays de 2008 à 2016.

EDE PÈP, un vaste gaspillage de fonds publics selon le 2e rapport de la CSCCA 8

EDE PÈP, un vaste gaspillage de fonds publics selon le 2e rapport de la CSCCA

Par rapport aux projets mis en œuvre par le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES) dont EDE PÈP, selon le deuxième rapport des gestion du Fonds Petrocaribe de la cour supérieur des comptes, à la lumière des résultats obtenus et des irrégularités relevées, il est permis d’affirmer que le programme EDE PÈP a été un vaste gaspillage de fonds publics.

La cour des comptes confirme la participation de Jovenel Moïse dans le dossier Petrocaribe dit André Michel 9

La cour des comptes confirme la participation de Jovenel Moïse dans le dossier Petrocaribe dit André Michel

Selon l’avocat et militant politique André Michel, le rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) est une copie de celui de Youri Latortue et de Beauplan Evalière confirmant la participation du président Jovenel Moïse dans la dilapidation des 4 milliard 257 millions 598 mille 589 dollars américains et 12 centimes, montant de produits pétroliers perçu par Haïti de 2008 à 2018, des fonds Petrocaribe.

Patrick Noramé clame son innocence et fait des révélations fracassantes 10

Patrick Noramé clame son innocence et fait des révélations fracassantes

Intervenant sur les ondes de Caraïbes FM ce vendredi 25 janvier 2019 autour du scandale de corruption au Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD) suivant le rapport de La Fondasyon Je Klere (FJKL), Patrick Noramé, ex directeur du BMPAP, clame son innocence et se dit prêt à répondre aux questions de la justice haïtienne, a observé l’agence en ligne KAPZY NEWS.

error: Content is protected !!