31 °C Port-au-Prince, HT
2 juin 2020

« Confinement sans électricité en Haïti pour ralentir la propagation de la Covid-19, à quoi peut-on s’attendre ? »

"Confinement sans électricité en Haïti pour ralentir la propagation de la Covid-19, à quoi peut-on s'attendre ?" 1

Par: Don Waty BATHELMY

Lors d’une allocution le 19 mars dans la soirée, le Président de la République Jovenel Moïse a déclaré l’état d’urgence sanitaire et la mise en place de plusieurs mesures applicables à partir du 20 mars sur l’ensemble du territoire :

-Fermeture des écoles, des universités, des usines et des lieux de culte,

-Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes,

-Fermeture de l’aéroport et des ports sauf pour le transport de marchandises,

-Couvre feu la nuit de 20h à 5h.

Le 19 avril, le gouvernement haïtien a annoncé le renouvellement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 19 mai 2020.

Le nombre de cas de contaminations au nouveau Coronavirus a plus que doublé au cours d’une semaine. De 100 cas le 4 mai à 219 cas le 11 mai, l’épidémie s’installe lentement dans le pays, sachant que désormais tous les départements sont concernés. Le samedi 16 mai, soit 3 jours avant la fin du renouvellement de l’état d’urgence sanitaire annoncé par le gouvernement, 48 personnes, testées le 15 mai, sont déclarées positives au Coronavirus. C’est ce qu’ont annoncé les autorités compétentes dans leur communiqué #46 sur l’évolution de la pandémie sur le sol haïtien. Le dimanche 17 mai, dans son quarante-septième avis, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a mis à la connaissance du grand public que 98 nouveaux cas ont été confirmés positifs et deux nouveaux cas de guérison. À date, le plus lourd enregistré en 24 heures en Haïti, le total des personnes testées positives à la Covid-19 s’élève à 456 dont 222 en quatre jours; le nombre de morts à 20 et le nombre de guéris s’élève à 21.
C’est le délire !

LIRE AUSSI:  Des tirs nourris d'armes à feu entre les notables rivaux de la capitale.

Cette accélération de la maladie dans le pays traduit une augmentation de la transmission communautaire, selon les spécialistes qui invitent la population à respecter les mesures de prévention (distanciation sociale, porte de masque, lavage des mains, etc).

Respecter les mesures de prévention certes, mais quand est-il du confinement sans électricité?

On ne peut pas cacher le soleil avec un doigt !

L’électricité, l’un des éléments nécessaires pour encourager le respect du confinement, n’est pas maintenu. Pour encourager le respect du confinement, certains services, dont l’eau et l’électricité, entre autres, sont nécessaires. S’il devait y avoir des restrictions nécessaires sur certains services au niveau de l’administration publique, d’autres services comme l’eau potable et l’électricité devraient connaître une augmentation considérable. En plus des efforts d’accompagnement financiers aux personnes les plus vulnérables, l’État haïtien doit penser à de nouvelles stratégies afin de voir comment procéder à l’augmentation des heures d’électricité.

LIRE AUSSI:  Coronavirus: les impacts du confinement sur les adolescents (es)

Il devrait y avoir moins de panique pour l’électricité en ces temps de confinement.
Pour s’informer et tuer le temps, le courant électrique est important.

Dans le cas contraire où les heures de l’électricité continuent de diminuer, où l’État n’assume pas ses responsabilités, la Covid-19 continuera de faire beaucoup de victimes. Sur ce, reprenons la prévision de l’épidémiologiste haïtien Patrick Dely.

«Dans le meilleur scénario possible, nous prévoyons environ 2.000 décès mais, suivant l’évolution de la situation, nous pouvons prendre ces prévisions et les multiplier par cinq, par dix». «Et dans un cadre catastrophique, nous pouvons aller au-delà de 20.000 décès», a-t-il ajouté lors de la première conférence de presse de la cellule scientifique mise sur pied durant le mois de mars par le gouvernement haïtien.

Le Coronavirus serait donc la menace de trop pour un pays où les autorités n’ont pas de réponse même aux besoins élémentaires de la population.

Don Waty BATHELMY
Économiste. Blogueur.

[email protected]

error: Content is protected !!