24 °C Port-au-Prince, HT
11 avril 2021

Le miroir de l'info !

Conférence-débat:Résumé de l’intervention de Me. Newton Louis St. Juste

Participant aux côtés de James Romain et de Jean Junior Joseph à la conférence-débat à l’Hôtel Le Plaza le jeudi 13 septembre 2018 sur le thème: « une analyse socio-juridique du procès  PetroCaribe dans la société haïtienne » organisée par la Solidarité Citoyenne pour une Haïti Intégrée et Nouvelle (SCHIN), Me. Newton Louis St Juste a mis l’accent sur trois points :

Conférence-débat:Résumé de l’intervention de Me. Newton Louis St. Juste 1

D’abord, selon l’homme de loi le procès Petro Caribe comporte deux catégories de crimes. Des crimes de sang avec la disparition de Robert Marcelo et de Mary Junior Gassant respectivement en 2009 et en 2012 et des crimes financiers tels que corruption, détournement et blanchiment perpétrés depuis 2006. En ce sens il réclame un procès équitable et de qualité garantissant les droits des personnes poursuivies. Ce procès, poursuit-il, doit couvrir les périodes de Préval/INITE, Tèt Kale et l’Administration Privert\ Jean Charles.

Ensuite, à la question où est passé l’argent de Petro Caribe l’homme de loi a répondu que pour le moment seuls les petro-dilapidateurs savent où est cet argent. Mais, à l’avenir la Justice doit déterminer en toute indépendance où est passé cet argent. La seule chose qu’il peut dire, ajoute l’avocat, est comment a été dépensé et géré cet argent. Par exemple, en 2008 $ 197, 000,000 US (CENT QUATRE VINGT DIX SEPT MILLIONS DE DOLLARS AMERICAINS) ont été débloqués sous la couverture de la loi d’urgence. En aout 2010, $ 163, 000,000 US (CENT SOIXANTE TROIS MILLIONS DE DOLLARS AMERICAINS) ont été débloqués aux fin de faire la campagne des candidats de INITE, en référence à l’article de Roberson Alphonse paru dans le journal Le Nouvelliste le 1erseptembre 2010, ‘‘ l’odeur des dollars de Petro Caribe ’’. En novembre 2012, après l’ouragan Sandy, le Pouvoir Tèt Kale a débloqué $ 432, 000,000 US (QUATRE CENT TRENTE DEUX MILLIONS DE DOLLARS AMERICAINS) pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Sandy alors qu’aucune trace de cet argent n’a pu être retrouvée dans les zones affectées. Au 30 septembre 2016 la dette de la SOGENER envers le Fond Petro Caribe s’est élevée à $ 173, 984, 647 US ( CENT SOIXANTE TREIZE MILLIONS NEUF CENT QUATRE VINGT QUATRE MILLE SIX CENT QUARANTE SEPT DOLLARS AMERICAINS) et celle de l’EDH à $ 437, 346,841 US ( QUATRE CENT TRENTE SEPT MILLIONS TROIS CENT QUARANTE SIX MILLE HUIT CENT QUARANTE ET UN DOLLARS AMERICAINS), selon le rapport de la Commission sénatoriale. Des transactions dont le montant s’élève à $ 1,403,331,144 US ( UN MILLIARD QUATRE CENT TROIS MILLIONS TROIS CENT TRENTE ET UN MILLE CENT QUARANTE QUATRE DOLLARS AMERICAINS). Selon Me. St Juste, il est inconcevable que toutes ces transactions se fassent sans transparence aucune avec un argent prêté que les futures générations vont payer. Sans prendre en compte le bien-fondé ou non de ces transactions, c’est l’absence de transparence qui est à dénoncer. Il en est de même des programmes bidon mis en place par le Pouvoir Tèt Kale pendant environs 5 ans. L’argent de Petro Caribe a été détourné, gaspillé dans des programmes non durables et non rentables et des projets mal conçus.

Enfin, l’homme de loi a attiré l’attention sur le fait selon lequel la bataille pour le procès de Petro Caribe ne doit pas nous faire oublier la dilapidation des Fonds du Trésor public. La bataille contre la corruption doit être totale, a-t-il dit. En attendant le procès de Petro Caribe qui n’est pas pour demain, l’homme de loi a plaidé en faveur la VIGILANCE CITOYENNE PERMANENTE axée sur une loi sur le libre accès à l’information comme le prône depuis quelque temps sur les réseaux sociaux le media en ligne TOUT-HAITI, mais doute fort que ce Parlement la votera volontiers. De plus, il est impérieux de changer le système juridique haïtien en matière de lutte contre la corruption et d’adopter un modèle. L’homme de loi a proposé à l’auditoire composé en majorité d’universitaires venus de divers départements du Pays le modèle de lutte contre la corruption de Singapour.

error: Content is protected !!