28 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2020

CADDHO presse les autorités d’agir vite contre l’insécurité et les kidnappings en Haïti

Dans une note parvenue à l’agence en ligne KAPZY NEWS, le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme(CADDHO) indique que les autorités haïtiennes font la sourde oreille face à la montée du kidnapping et de l’insécurité grandissante dans le pays.

CADDHO presse les autorités d'agir vite contre l'insécurité et les kidnappings en Haïti 1

Lisez l’intégralité de la note de presse

Le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme(CADDHO), en tant qu’organisme de promotion pour le respect des libertés fondamentales ne saurait rester silencieux face à cette recrudescence aiguë de l’insécurité dans le pays.

En effet, les cas de kidnapping constituent une routine ces derniers temps. Face à cette situation, les autorités font la sourde oreille. La population haïtienne est laissée pour contre, et ne sait à quels saints se vouer.

La constitution promeut le droit au respect de la vie humaine. Le silence abjecte des autorités haïtiennes constitue une violation flagrante et systématique des Droits fondamentaux de la personne humaine.

LIRE AUSSI:  ALMA - AVIS: Haïtiens, Haïtiennes de la Diaspora

Le CADDHO, à travers cette note entend attirer vivement l’attention des autorités pour que cela cesse.Agissez vite, le peuple haïtien est entrain de perdre espoir. Tout le monde a peur.

Les responsables du Collectif partageront sous peu avec le peuple haïtien, la presse parlée, écrite, televisée et en ligne les stratégies adoptées dans le seul souci de dire non à L’INSÉCURITÉ.

Pour le CADDHO
Mes:Marc Antoine Maisonneuve, crd gnal
Berrick Estidore, Sc gnal
Arnel Rémy, Porte Parole

error: Content is protected !!