26 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

Brexit : le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne

Avec Bruxelles, les termes de la coopération doivent être définis d’ici à la fin de l’année. Dès les semaines à venir, des négociations qui s’annoncent âpres vont s’ouvrir et leur issue reste très incertaine.

Après 47 ans de vie commune houleuse, le divorce est prononcé. Le Royaume-Uni est devenu vendredi le premier pays à quitter l’Union européenne pour écrire un nouveau chapitre de son histoire riche en incertitudes.

Cette fois, c’est fini. Il aura fallu trois ans et demi de déchirements dans les familles et d’invectives au Parlement pour que le grand saut dans l’inconnu, voté à 52 % par les Britanniques en 2016, se concrétise. Le Royaume-Uni doit désormais s’atteler à la tâche difficile de rebâtir des relations avec le bloc réduit à 27 mais aussi les grandes puissances comme les Etats-Unis de Donald Trump qui lui font des appels du pied.

Aux abords du Parlement de Westminster où fourmillent les drapeaux britanniques, une foule de milliers de personnes exulte, criant : « Liberté ! »

Peu avant l’heure fatidique, 23 heures à Londres, minuit à Bruxelles, le Premier ministre Boris Johnson a prédit que le Brexit, dont il a été un promoteur acharné, serait un « succès retentissant »« quels que soient les obstacles ».

« La chose la plus importante à dire ce soir, c’est que ce n’est pas la fin, mais le début, le moment où l’aube pointe et le rideau se lève sur un nouvel acte », a-t-il ajouté, lyrique, promettant « le début d’une nouvelle ère de coopération amicale » avec l’Union européenne.

Commerce, sécurité, pêche… Avec Bruxelles, les termes de la coopération doivent être définis d’ici à la fin de l’année. Dès les semaines à venir, des négociations qui s’annoncent âpres vont s’ouvrir et leur issue reste très incertaine.

error: Content is protected !!