24 °C Port-au-Prince, HT
26 février 2021

Brésil: le candidat à la présidentielle poignardé dans un état stable

Le député d’extrême droite et candidat à l’élection présidentielle brésilienne d’octobre Jair Bolsonaro, grièvement poignardé jeudi soir en plein meeting, est dans un état stable mais aurait pu succomber à ses blessures, ont annoncé les autorités médicales.

Brésil: le candidat à la présidentielle poignardé dans un état stable 1

Bolsonaro va passer au moins une semaine, peut-être dix jours, à l’hôpital et pourrait mettre deux mois à se remettre de ses blessures, ont dit en conférence de presse les responsables de l’hôpital Santa Casa de Juiz de Fora, dans l’Etat de Minas Gerais, où le candidat d’extrême droite a été agressé. Les médecins redoutaient qu’une infection se déclare, l’intestin de Bolsonaro ayant été perforé par les blessures qu’il a reçues. « La douleur était intolérable et il a semblé que, peut-être quelque chose de plus grave encore était en train de se produire », a déclaré le candidat dans une vidéo filmée de son lit d’hôpital. « J’étais préparé à ce genre d’événement. On court un risque. »

Selon son fils Eduardo, également député, Bolsonaro a perdu deux litres de sang. Blessé, le candidat a été porté sur les épaules de ses partisans avant d’être pris en charge par les secours. La police locale a confirmé à Reuters l’arrestation de l’assaillant, Adelio Bispo de Oliveira, 40 ans, qui a été placé en détention et souffre de troubles mentaux.

Il était affilié au Parti socialisme et liberté de 2007 à 2014, a précisé le parti. « Nous ne savons pas s’il s’agit d’un acte politique », a dit à Reuters un porte-parole de la police locale.

Avec Le Figaro

error: Content is protected !!