28 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2021

Artibonite:Des étudiants de l’UPAG réclament justice pour Blondina Dolce

Plusieurs centaines d’étudiants de l’Université Publique de l’Artibonite aux Gonaïves (UPAG) ont manifesté lundi 3 septembre 2018 dans la cité de l’indépendance pour demander justice pour l’étudiante stagiaire Blondina DOLCE, 20 ans, décédée dimanche, pour n’avoir pas reçu les soins d’urgence à l’hôpital « La Providence des Gonaïves » suite à un mouvement de grève entamé par des employés dudit hôpital, a rapporté notre correspondant permanent Rolguy Docteur.

Artibonite:Des étudiants de l'UPAG réclament justice pour Blondina Dolce 1

Par : Roody Germain

Lors de la manifestation, les étudiants ont tenté de fermer les portes du bureau départemental sanitaire des Gonaïves, ce qui ont poussé les agents de l’UDMO à faire usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc pour disperser la foule et provoqué des scènes de panique, faisant plusieurs blessés légers.

Les protestataires mécontentements, on riposté en lançant des pierres sur les policiers et bloqué la route nationale # 1, à hauteur de l’Avenue des Dattes.

A rappeler que l’étudiante Blondina DOLCE est morte électrocutée dimanche aux Gonaïves.

error: Content is protected !!