27 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2021

Ariel Henry n’entend pas faire marche arrière et promet la formation de son gouvernement

Le premier ministre nouvellement nommé par le défunt président, Ariel Henry, a revendiqué ouvertement l’exercice du pouvoir face à un premier ministre par intérim, Claude Joseph qui, lui, se considère toujours investi dans ses fonctions jusqu’à l’élection d’un autre président.

Lors d’une interview au journal du matin de radio Métropole de ce lundi 12 juillet 2021, M. Henry a fait valoir que le gouvernement de Claude Joseph est un gouvernement démissionnaire liquidant les affaires courantes.

Interrogé sur le projet de formation d’un gouvernement avec le sénateur Joseph Lambert comme président provisoire, M. Henry a fait valoir qu’il n’a pas de projet avec le président du Sénat.

Il entend poursuivre sa mission de former le gouvernement tout en reconnaissant que l’assassinat du président Jovenel Moïse a constitué un obstacle dans le cadre de la formation du gouvernement.

error: Content is protected !!