33 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Affaire SOGENER : levée des mesures d’interdiction de départ prises contre les actionnaires

Accusés d’escroquerie, de corruption et de blanchiment des avoirs, les mesures d’interdiction de départ prises contre les actionnaires de la Société Générale d’Énergie S.A (SOGENER) ont été levées le lundi 14 janvier 2022 dernier.

Affaire SOGENER : levée des mesures d'interdiction de départ prises contre les actionnaires

Une correspondance signée par le substitut Commisaire du Gouvernement du parquet de Port-au-Prince, Gérald B. NORGAISSE, est adressée au directeur du service de l’immigration et de l’émigration. On y lit les cinq (5) noms des actionnaires de la SOGENER, dont celui de l’ancienne Première dame de la République d’Haïti, Agnès Élisabeth Débrosse PREVAL, veuve du feu Président René Garcia PREVAL.

Après que l’Ancien Président de la République, Jovenel MOÏSE a indexé indirectement les responsables de la SOGENER, ces derniers ont été poursuivis par la justice haïtienne.

Les mesures d’interdire ces entrepreneurs de quitter le pays ont été signées par le commissaire d’alors, Maître Jacques Lafontant, qui s’est trouvé a ce même poste aujourd’hui.

C’est le juge Lucien GEORGES qui, au regard et à l’ordonnance du Tribunal des Référés, a demandé au Directeur du Service Immigration et Émigration d’exécuter ladite ordonnance.

À présent, Jean Marie VORBE, Réginald Marc Jean VORBE, Albert Édouard Dimitri VORBE, Jean Marie J. Roger LEFÈVRE et Agnès Élisabeth Débrosse PREVAL sont libres de laisser le pays ou d’y retourner.

error: Content is protected !!