28 °C Port-au-Prince, HT
24 novembre 2020

Accusé d’abus sexuels sur des joueuses: Dadou Jean-Bart affirme avoir aucune intention de démissionner

Le président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), Yves Jean Bart  surnommé Dadou-Jean Bart, a donné un point de presse ce mercredi 6 mai 2020, à l’hôtel Le Plaza, dans l’unique optique de faire le point sur les accusations d’abus sexuels proférées contre lui. À en croire à ses dires, l’accusé rejette toutes les allégations visant sa personne et déclare qu’il n’entend pas démissionner.

Accusé d'abus sexuels sur des joueuses: Dadou Jean-Bart affirme avoir aucune intention de démissionner 1

Accusé d’abus sexuels sur des gamines de moins de 18 ans hébergées au Centre FIFA Goal de la Croix-des-Bouquets, Yves Jean Bart rejette d’un revers de main les accusations proférées à son encontre via le quotidien Britannique « The Guardian ».

« Je nie avec force et sans équivoque les accusations d’abus sexuels à caractère criminelles orchestrées contre ma personne. Je consacre ma vie au service et au bien-être du football haïtien en aidant les jeunes venant des quartiers défavorisés à exploser à l’échelle internationale », a déclaré l’homme aux 72 piges.

Toujours dans ce point de presse, l’homme aux six mandats consécutifs à la tête de la plus haute instance du football en Haïti n’a pas mâché ses mots pour pointé du doigt certains de ses détracteurs qui dit-il, s’entendent pour monter un complot contre lui dans le but de lui piquer son fauteuil.

LIRE AUSSI:  Célébration de la fête de la ville de Belladère: Edwing Charles s'active dans les préparatifs

Pour illustrer, sans citer de nom, il a repris les déclarations fracassantes d’un potentiel candidat face à lui lors des dernières élections. « Les locaux de la FHF seront réduits en cendre si toutefois, je n’arrive pas à remporter les élections face à Dadou », a martelé Dadou ajoutant que c’est cette même personne utilise et paie un blogueur étranger pour détruire son image, celle de sa famille, du football et des jeunes filles chères au pays.

Fidèle à ma mission de faire rehausser l’éclat du football haïtien au yeux du monde, j’entends aboutir mon mandat de 4 ans persiste t-il et signe.

De plus, une batterie d’avocats œuvre dans la capitale Française, à Paris, assigneront le quotidien britannique The Guardian ainsi les trois (3) journalistes et co-publicateurs de l’enquête à savoir Romain Molina, Ed Aarons, Alex Cizmic, entre autres.

LIRE AUSSI:  Coupe du monde 2018: la France achève l'Argentine

« En temps et lieu, nos avocats prendront des dispositions pour que ces individus soient poursuivis », a martélé Yves Jean Bart

Avec FOOTKOLE

error: Content is protected !!