29 °C Port-au-Prince, HT
19 juin 2024

23, 640 haïtiens traversent à pied la jungle infernale du Darién au premier trimestre de 2023

Au total 87, 390 migrants irréguliers en provenance de pays du monde entier dont 23, 640 haïtiens, ont traversé, au péril de leur vie, la jungle colombienne du « Darién Gap » considérée comme l’une des régions les plus dangereuses d’Amérique latine, dans l’espoir d’atteindre le Mexique, les États-Unis et le Canada, du 1er janvier au 31 mars 2023.

23, 640 haïtiens traversent à pied la jungle infernale du Darién au premier trimestre de 2023

Une traversée pendant laquelle les migrants sont parfois volés, agressés, violés ou tués en cours de route et où des dizaines ont trouvé la mort pour diverses raisons (agression, santé, animaux venimeux, rebelles etc…)

Du 1er janvier au 31 mars 2023, 87,390 migrants illégaux sont entrés au Panama (janv. 24,634, fév. 24,657, mars 38,099) soit presque 7 fois plus que la même période en 2022 (13,796), selon le bilan publié samedi 1er avril par le Service National des Migrations du Panama (SNM).

Par nationalité, parmi les migrants qui ont traversé le Darién au premier trimestre 2023, les haïtiens arrivent en 2ème position :

Venezuela : 30,250 ;
Haïti : 23.640 ;
Équateur : 14,227 ;
Chine : 3,855 ;
Inde, 2,543 ;
Chili, 2,499 ;
Colombie, 2,230 ;
Brésil, 2,072 ;
Afghanistan, 926 ;
Cameroun, 532 ;
Somalie, 444 ;
Pérou, 400.

Compte tenu de la tendance croissante de ce flux migratoire les autorités estiment qu’environ 400,000 personnes traverseront la jungle de Darien cette année soit près du double des 248 000 qui l’ont fait en 2022.

Avec Haitilibre